Conservatoire de Montbéliard : pour l’opposition municipale, les montbéliardais paieront deux fois

Le Conseil municipal a voté le lundi 12 mars 2018 des mesures exceptionnelles pour que le Conservatoire de Musique du Pays de Montbéliard soit construit au centre-ville de Montbéliard, dans le quartier des Blancheries (notre info du 12/03/2018). Les élus d’opposition “Pour Montbéliard” se sont exprimés sur cette décision :

La Ville de Montbéliard subventionne PMA, c’est une victoire à la Pyrrhus pour Marie-Noëlle Biguinet. En 59 ans d’intercommunalité, Mme Biguinet, Maire de Montbéliard, devient le premier magistrat à subventionner un projet intercommunal dont la compétence relève de l’Agglomération. Jamais auparavant, quelle que soit sa tendance politique, un maire avait imaginé ce processus. Les 71 autres maires de PMA développent des projets communaux, sollicitent un fonds de concours financier de l’Agglomération et des subventions du département et de la région. Ce sont les ressources de la Ville, impôts locaux entre autres, qui sont également mises à contribution. Les réalisations d’Agglomération sont portées par l’Agglomération et financées par elle. Ces dernières années, ce fut le cas du Stade Bonal, de l’Axone, de l’Ile en mouvement, du Moloco, de la Damassine, de Citédo, des dispositifs anti-crues. Avec le Conservatoire, Marie-Noëlle Biguinet va investir jusqu’à 4,7 millions d’Euros dans ce projet que va construire l’Agglomération. Cela va représenter près d’un tiers du cout total. C’est autant d’argent qui n’ira pas dans des projets de notre ville. Ainsi, le contribuable montbéliardais paiera deux fois pour le Conservatoire d’Agglomération. Une première fois avec ses impôts locaux et une deuxième fois avec la part intercommunale de son impôt.

Se vantant régulièrement d’une gestion saine et irréprochable des finances de la Ville, Madame le Maire économise pour participer au financement de projets portés par l’Agglomération. C’est incompréhensible.
Lors du Conseil Municipal du 12 mars, nous avons réaffirmé notre soutien à l’implantation du Conservatoire aux Blancheries et dénoncé cet investissement financier de la Ville au bénéfice de l’Agglomération. Après le cadeau de la ville de 300 000 € pour rénover le parvis de la gare qui aurait dû être intégré dans le THNS, c’est donc près de 5 millions que la Ville de Montbéliard « offre » à l’Agglomération.

Ne soyons pas dupe, cette lamentable affaire est le résultat d’un manque total de persuasion, d’argumentation et d’anticipation de Marie-Noëlle Biguinet qui, confronté au projet de l’Agglomération, a proposé d’en financer une partie. Après son refus d’être Présidente ou 1ère Vice-Présidente à PMA, c’est une deuxième faute que les contribuables montbéliardais vont devoir assumer. A Belfort, le Conservatoire à rayonnement départemental d’un coût de 9 millions d’Euros a été financé essentiellement par la Communauté de l’Agglomération. Une aide de 800 000 € a été attribuée par la Région“.