Martial Bourquin : “PSA doit adopter une véritable politique sociale”

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs (photo Facebook Martial Bourquin)

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs, s’exprime sur le Groupe PSA :

PSA a annoncé en fin de semaine dernière un bénéfice record net de 1,929 milliard d’Euros. Ce résultat vient confirmer le redressement du groupe qui s’opère depuis 4 ans après une période difficile qui avait vu l’entrée au capital de Dongfeng et de l’Etat. Ce résultat record tient bien évidemment aux grands succès des derniers modèles de la marque rendus possibles grâce au travail de l’ensemble des salariés du groupe. Si un geste est adressé aux salariés à travers la prime d’intéressement, ce geste suscite deux remarques. D’une part, il ne concerne pas les intérimaires qui sont près de 10 000 sur les sites du groupe en France ; d’autre part, les salariés s’attendaient à une hausse de leur salaire puisque celui-ci est en effet bloqué depuis plusieurs années. Or, le patronat allemand et le syndicat IG Métal se sont entendus très récemment pour une hausse salariale de 4,3% du salaire à partir du mois d’avril pour les 3,9 millions de salariés de la métallurgie. Nous pouvions alors nous attendre à ce que PSA suive le chemin allemand. Dans les deux cas, il est ici question de fidéliser afin de mettre en place une véritable politique sociale au sein de l’entreprise. Je rappelle que dans un récent courrier, j’interpellais Carlos Tavarès concernant les difficultés de recrutement que l’entreprise avait connues il y a quelques mois. La déception de se voir systématiquement refuser un CDI après des contrats intérimaires, la non-fidélisation à l’entreprise, la faiblesse de l’intégration et de la formation des intérimaires par l’entreprise sont autant d’entraves qui risquent à court et moyen terme de poser problème. Le blocage des salaires en est une seconde. Ainsi, si l’entreprise a su se transformer économiquement pour faire face aux difficultés, elle doit à présent anticiper sa politique sociale afin de poursuivre ses succès qui doivent, sans nul doute, beaucoup aux salariés et intérimaires de PSA“.