Géraldine Grangier : « Émeutes ou la haine de la France ? »

Géraldine Grangier, Député Rassemblement National de la 4ème Circonscription du Doubs (photo Géraldine Grangier)

Géraldine Grangier, Députée Rassemblement National de la 4ème circonscription du Doubs, communique :

« À travers les émeutes que notre pays subit depuis plusieurs jours, c’est la haine de la France qui s’exprime ! Non, la mort d’un jeune homme ne peut servir de prétexte à la violence et attachons-nous à préserver la présomption d’innocence. Les symboles et institutions de la République, services publics, commissariats sont attaqués, brûlés, pillés mais aussi écoles, bibliothèques et centre sociaux qui sont des lieux de socialisation et de soutien aux plus démunis. Ceci n’est pas dû à l’abandon des quartiers comme certains politiques le laissent entendre. Non, ces quartiers prioritaires ne sont pas abandonnés mais largement subventionnés par les politiques de la ville.

Ces violences urbaines de très haute intensité qui ne permettent plus aux français de vivre en paix, sont le résultat de l’abandon de la France par 40 ans de choix politiques désastreux avec une culture de l’excuse conduisant au chaos social, sécuritaire et migratoire. Aujourd’hui nous devons dire stop à cette politique du laxisme ! Nous devons condamner fermement les auteurs d’infractions et soutenir nos forces de l’ordre et nos pompiers qui se retrouvent en première ligne.

Ces émeutes n’ont qu’un seul but : piller et tuer du flic ! Pas un seul endroit sur notre territoire n’est épargné. Nous devons protéger nos forces de l’ordre en leur donnant les moyens de lutter efficacement contre cette guérilla urbaine et en apportant une réponse pénale ferme aux émeutiers. Aussi Monsieur le Président de la République quand allez-vous enfin, rétablir l’ordre républicain en France ? Il est temps de remettre la France en ordre !« .