“Au fil des mes 70 ans”, livre d’Anny Augé Valley de Bethoncourt

Née à Tavey en 1945, Anny est “l’enfant de la libération”, comme disait son père. Et libre, elle l’a été, dans ses choix comme dans son caractère. Études d’art, métier d’infirmière, engagement auprès de la Croix Rouge, lutte pour le droit des femmes, adjointe puis maire du village de Larnod, franc-maçonnerie ; les expériences se succèdent, riches et multiples, dans une vie haute en couleur. À ses côtés, pour les partager, il y avait André, son mari, qui n’est plus là aujourd’hui. C’est sur ses conseils, à 70 ans, qu’Anny commence à raconter son histoire… Dans cette autobiographie “Au fil des mes 70 ans”, Anny Augé Valley livre, simple et touchante, le vécu passionnant d’une femme volontaire et engagée qui s’est toujours donné les moyens de réaliser ses projets. Anny Augé Valley est née le 12 septembre 1945 à Tavey (Haute-Saône). Le 21 novembre 1969, elle épouse André Augé qui lui donne trois fils : André-Pierre, Étienne et Benjamin. Infirmière et artiste-peintre, elle s’engage toute sa vie durant à défendre les droits des femmes et des personnes fragiles (malades, handicapées, personnes âgées…).

Extrait : “Petite, j’étais un vrai garçon manqué. J’adorais grimper aux arbres, enfourcher mon vélo et imaginer toutes les acrobaties possibles. Je remplissais ainsi mes journées de galipettes risquées, qui m’ont valu de nombreuses chutes. J’ai souvent terminé chez le chirurgien de l’hôpital d’Héricourt pour soigner mes plaies. Je garde encore de cette époque des cicatrices au genou, à la main et au front. J’étais une petite fille curieuse et enthousiasmée par mes découvertes de chaque instant et en tout lieu. Mon parrain, Jean Valley, m’offrait de très belles poupées, mais j’aimais jouer avec des morceaux de bois que j’habillais, et un carton : mes « jumelles » et leur berceau“.

(“Au fil des mes 70 ans”, d’Anny Augé Valley, éditions Jets d’encre)