France Insoumise : “aucun candidat à la présidence de PMA n’a exprimé un programme de rupture”

La France Insoumise du Pays de Montbéliard s’exprime sur l’élection du Président de PMA : “Les maires sont aujourd’hui élus avec en moyenne 20% des inscrits. Cela démontre un manque de légitimité. Ce scrutin municipal n’aurait jamais du avoir lieu. Selon nous, aucun candidat à la présidence de PMA n’a exprimé un programme de rupture. La compétence de l’eau est oubliée, le référendum révocatoire n’est pas évoqué et l’exigence de démocratie réclamée fortement par les mouvements sociaux depuis plus de deux ans, est absente de tous les programmes présentés. Finalement cette élection à PMA reste confidentielle et éloigne le citoyen de la vie publique. Nous sommes loin de l’envi des jours heureux“.