Bavans, capitale mondiale de la mobilité propre, avec Faurecia

L’équipementier automobile Faurecia vient d’inaugurer à Bavan dans le Pays de Montbéliard deux nouveaux bâtiments de son département de recherche et développement “Clean Mobility”. En attendant l’installation prochaine d’un centre d’expertise mondial sur les réservoirs à hydrogène.

Village de 3 661 habitants, Bavans accueille depuis 1975 un centre de recherche et développement de l’équipementier automobile Faurecia. Spécialisé au départ dans les systèmes d’échappement, le site emploie aujourd’hui 750 salariés, principalement des ingénieurs et des cadres, qui travaillent sur la mobilité propre. “Nous avons pris le virage de la transformation vers l’électrification et le digital” a souligné Frédéric Abadie, le directeur, lors de l’inauguration de deux nouveaux bâtiments mercredi 17 juillet 2019. Un open space de 3 200 m² et un Clean Mobility Lab de 650 m² ont été construits avec le soutien de la Région Bourgogne-Franche-Comté et de Pays de Montbéliard Agglomération. Les collectivités territoriales accompagneront également le groupe dans l’installation d’un centre d’expertise mondial sur les réservoirs à hydrogène. La bonne nouvelle est en effet tombée fin juin. Faurecia, associé à Michelin, a préféré Bavans à Berlin ou Grenoble pour implanter ce site stratégique pour le groupe. “Notre ambition est de devenir numéro un dans les technologies zéro émission de CO2” a affirmé Christophe Schmitt, Vice-Président exécutif de Faurecia Clean Mobility.

Vous êtes leader mondial des mobilités propres et vous voulez l’être également pour l’hydrogène, Bavans est donc la capitale mondiale dans ces domaines“, s’est réjouie la Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay, en rappelant les atouts du Nord-Franche-Comté en matière de recherche sur la pile à combustible. “Nous vous sommes reconnaissants de vos investissements et d’avoir tenu vos engagements. Nous allons forcément continuer à vous accompagner de la façon la plus efficace possible“. Lors de l’assemblée plénière des 27 et 28 juin 2019, une aide régionale de 4,9 millions d’Euros a été actée. Une cinquantaine d’emplois d’ingénieurs seront créés.

(texte Région Bourgogne-Franche-Comté)