ASCBM Mandeure : saison théâtre 2019-2020

(photo d'illustration)

La saison théâtrale 2019-2020 de l’ASCBM de Mandeure propose plusieurs soirées avec des spectacles d’humour et artistes de renommée.

“Restons poly !”

Vendredi 20 septembre 2019 à 20h30, “Restons poly !”, de Bruno Chapelle et Camille Saféris, mise en scène de Bruno Chapelle, avec Pascale Michaud, Marie-Aline Thomassin, Bruno Chapelle et Camille Saféris. Née cet été, cette comédie sur le thème du Poly amour renouvelle le genre du vaudeville en brisant le schéma du couple traditionnel. Peut-on vraiment aimer plusieurs personnes à la fois ? Clotilde et Jean-Daniel, bourgeois plutôt classiques, vont voir ce concept révolutionnaire débarquer dans leur vie quotidienne et ébranler durablement leur couple !… Mais quid de l’amant dans le placard ?

“Si je peux me permettre”

Vendredi 11 octobre 2019 à 20h30, “Si je peux me permettre”, de Robert Lamoureux, Avec Olivier Lejeune, Elisa Servier, Manuel Gelin, mise en scène de Jeoffrey Bourdenet. Franck Lequillard, affairiste sans scrupules, est un homme parti de rien et qui s’est fait tout seul. Spécialiste de la reprise d’entreprises en difficultés, il les revend avec grands bénéfices en présentant des bilans pas franchement honnêtes… Pour réaliser une énième escroquerie, il compromettra toute sa famille, jusqu’à son majordome qui n’a, lui non plus, rien d’un enfant de chœur !

“Alors on s’aime !”

Vendredi 29 novembre 2019 à 20h30, “Alors on s’aime !”, de Flavia Coste, mise en Scène Anne Bourgeois, assistant mise en scène Sonia Sariel, avec Daniel Russo, Corinne Touzet et Loup-Denis Elion. Max est à bout. Une fois de plus, alors qu’il rentre du travail épuisé à 22h, il trouve le frigo vide et Charlotte en train d’essayer de nouveaux talons. Au cours d’une énième engueulade, leur voisin du dessus, Docteur Love, auteur d’une thèse sur la vie à deux, descend pour les supplier de se séparer. Pourrait-il les aider à mieux se disputer pour enfin s’entendre ?

“C’est pas du tout ce que tu crois”

Vendredi 24 janvier 2020 à 20h30, “C’est pas du tout ce que tu crois”, d’Elodie Wallace et Manu Rui Silva, mise en scène Olivier Mace, assistant mise en scène Marie-Laure Delphi, avec Danièle Evenou, Norbert Tarayre, Séverine Ferrer, Elodie Wallace, Manu Rui Silva. Un “very bad trip” au théâtre. Au lendemain de son enterrement de vie de garçon, Stan ne se souvient plus de rien. Il se réveille avec une migraine, une gueule de bois, et… une femme dans son lit ! Ça ne serait pas un problème si Élise, la future mariée, n’avait pas décidé de débarquer avec Marie-Carmen, sa mère, pour faire les présentations. Pour Stan, la journée de l’enfer commence, car Marie-Carmen a un caractère bien trempé et elle est décidée à tester son futur gendre. Elle va tout faire pour le pousser à bout ! Avec l’aide de son meilleur ami Nico, et la coopération de Sofia, la jeune avocate découverte dans son lit, Stan va tenter de sauver la situation. Mais il n’est pas le seul à avoir quelque chose à cacher… Attention, cette comédie haute en couleurs n’est pas du tout ce que vous croyez !

“L’Artn’acoeur”

Vendredi 21 février 2020 à 20h30, “L’Artn’acoeur”, de Nicolas Vitielo et Franck Leboeuf, mise en Scène Nicolas Vitielo et Franck Leboeuf, avec Frank Leboeuf, Georges Beller, Nicolas Vitielo, Christine Lemler, Véronique Demonge, Michèle Kern. Gilbert (Georges Beller) a tout pour être heureux. Il possède une galerie d’art qu’il tient avec sa sœur Giselle (Veronique Demonge), travaille avec son meilleur ami (Frank Leboeuf) et partage sa vie avec une très jolie femme (Christine Lemler). Le seul problème de Gilbert, c’est l’argent ! Il ment à tout ce petit monde en jouant les Crésus, mais l’Huissier de justice (Michèle Kern) le rappelle à l’ordre de ses créanciers ! Gilbert trouve alors un subterfuge pour tenter de débloquer un héritage qui pourra enfin le sortir de cette galère. Mais son piège se retourne contre lui ! Il découvre que tout ce petit monde n’était que pur mensonge, avidité et illusion. Pire ! Qu’ils étaient la source de sa ruine ! L’arrivée d’un inconnu (Nicolas Vitiello) attiré par l’arnaque comme une mouche sur un papier collant plonge les protagonistes dans des scènes hilarantes, riches en rebondissements, mais criantes de vérités humaines…

“Sans rancune”

Vendredi 20 mars 2020 à 20h30, “Sans rancune”, de Sam Bobrick et Ron Clark, adaptation de Jean Poiret, avec Didier Gustin, Julien Cafaro, mise en scène de Jeoffrey Bourdenet. Quand vous êtes le roi du CAC 40 et que votre femme vous quitte pour un smicard de Barbès, c’est la crise. Quand votre fille fait des études de psychologie et vous prend pour son cobaye, c’est la crise. Quand votre associé véreux veut profiter de la tourmente pour racheter votre société, c’est la crise. Quand la meilleure amie de votre femme est nymphomane et que vous êtes sa prochaine proie, c’est la crise. Bref, la vie de Victor Pelletier vole en éclat !

“Chasse à l’homme”

Vendredi 17 avril 2020 à 20h30, “Chasse à l’homme”, de Colette Kraffe, Fabien Martin, Caroline Santini, mise en scène de Gérard Moulevrier, avec Valérie Mairesse, Charlotte Gaccio, Thomas Lempire. Les enfants vivent de plus en plus tard au crochet de leurs parents. Enfin, normalement… Car malheureusement, Charlotte n’a pas eu cette chance. Non, elle c’est plutôt l’inverse. C’est sa mère qui ne veut pas partir ! Pire, elle refuse de travailler et prend sa fille pour sa banquière… Alors quand Charlotte décide de changer de vie, de chercher un homme et de faire un enfant… sa mère va devenir un véritable boulet pour elle… Une comédie de boulevard moderne, drôlissime et irrésistible où se succèdent rebondissements imprévisibles, catastrophes, quiproquos et scènes hilarantes. Fous rires garantis !

infos > www.ascbm.fr