PSA Hérimoncourt : Pays de Montbéliard Agglomération adopte une motion pour le maintien d’un avenir industriel à Hérimoncourt

Le Bureau Communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération a adopté une Motion pour le maintien d’un avenir industriel à Hérimoncourt :

Le groupe PSA Peugeot-Citroën a annoncé le 6 février 2019, lors d’un comité central d’entreprise, sa volonté de délocaliser la production de son usine d’Hérimoncourt qui recycle des pièces de moteurs et emploie 204 personnes et 30 intérimaires. Le site d’Hérimoncourt est celui où a commencé l’aventure industrielle de Peugeot en 1833, avant que le constructeur automobile développe son activité automobile à Valentigney puis à Sochaux. Il abrite également les archives du groupe, lesquelles ne sont pas concernées par le projet. Le groupe a décidé de regrouper l’ensemble de son activité de recyclage de pièces de moteurs à Vesoul, centre logistique mondial de pièces de rechange de PSA, situé dans le département voisin de la Haute-Saône en 2020. Cette annonce brutale est difficile à comprendre de la part d’un groupe qui se porte bien et qui annonce des excellents résultats financiers. Elle est vécue comme un coup de massue pour les salariés, pour la commune d’Hérimoncourt et pour le Pays de Montbéliard. En effet, ces salariés font vivre les commerces de la commune, cette fermeture est synonyme d’une perte pour tous. Perte économique, sociale mais aussi disparition d’un savoir-faire industriel alors que le Pays de Montbéliard est reconnu comme terre d’industrie.

Quatre pistes ont été évoquées pour le site d’Hérimoncourt : espace de formation, coworking, pépinière d’entreprises, garage solidaire, restauration de voitures anciennes et marché de pièces anciennes avec l’Aventure Peugeot.

PSA sollicite la création d’une zone franche. Madame le Maire d’Hérimoncourt a demandé le maintien d’une activité industrielle sur le site, même si le transfert vers Vesoul devait se faire. Les élus du Pays de Montbéliard travaillent depuis longtemps avec PSA sur de nombreux dossiers et projets comme dans le cadre de l’usine du futur (Sochaux 2022) pour le maintien d’une activité industrielle sur le territoire et sur Hérimoncourt.

Le Bureau Communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération demande à PSA : de s’engager à trouver des prospects industriels qui s’installeront sur le site, de mettre en œuvre les conditions favorables bâtimentaires et environnementales à l’installation de nouvelles entreprises, de maintenir une activité sur site employant au moins 200 personnes. Par ailleurs, il demande à l’Etat de mobiliser les moyens favorisant l’installation d’entreprises sur le site.

Adoptée à l’unanimité des suffrages exprimés“.