Martial Bourquin : PSA Hérimoncourt, négociations ou canulars

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs (photo Facebook Martial Bourquin)

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs, s’exprime suite à l’annonce de la confirmation de la fermeture du site PSA d’Hérimoncourt (notre info du 09/04/2019) :

Après l’annonce du transfert des activités recyclage de l’usine historique de PSA Hérimoncourt vers l’entreprise de Vesoul, une grande mobilisation populaire, rendue possible grâce à l’action des syndicats, a eu lieu pour sauvegarder les emplois sur ce site. Des négociations ont alors été concédées sous la pression par M. Tavares : avec les représentants syndicaux, avec les élus sous la présidence du préfet. Malgré les nombreux arguments avancés par chacun, PSA annonce hier la fermeture extrêmement rapide de ce site. J’oserais même la comparaison avec le Grand Débat national et Emmanuel Macron : vous pouvez toujours débattre et proposer… je ne changerai pas d’avis. Mes premières pensées vont en direction des salariés et des représentants syndicaux qui se sont mobilisés de manière remarquable et constructive afin de permettre le maintien de l’activité recyclage sur le site d’Hérimoncourt. Je partage leurs inquiétudes sur leurs conditions de travail qui vont être bouleversées. Je m’interroge par ailleurs fortement sur la réelle volonté de la direction de PSA de réimplanter une activité industrielle sur ce site. Comment poursuivre des négociations si les discussions sont biaisées par avance ? Comment ne pas comprendre la légitime colère de nos concitoyens qui sont force de propositions et à qui l’on oppose systématiquement une fin de non-recevoir ? La décision de la direction de PSA est lourde de conséquences pour l’avenir“.