Bar des sciences : “Punition-Sanction-Prison”

Le Bar des Sciences est une initiative qui permet de parler de sciences en favorisant la rencontre entre le chercheur, le citoyen, l’industriel, le militant. Un bar des sciences n’est pas une conférence mais un dialogue décomplexé, un débat libre et respectueux, un temps durant lequel chacun peut exprimer ses certitudes, ses interrogations, ses craintes, ses espoirs, ses colères… Toute pensée est légitime, tout point de vue est intéressant dans le respect mutuel.

Le prochain Bar des sciences aura lieu le mardi 10 mai 2016 à 20h à l’Hôtel Bristol, 2 rue Velotte à Montbéliard, avec pour thème « Punition-Sanction-Prison ».

Grosse voix et gros yeux et « pan » sur les doigts ! Le Conseil de l’Europe a récemment déploré que le droit français « ne prévoie pas d’interdiction claire de la fessée ».  Pour Emmanuel Jaffelin, philosophe, “punir, c’est rendre service à quelqu’un qui ne vous le demande pas”. Le philosophe ne s’en cache pas, il est favorable à la fessée. “La punition est un signe d’amour”, explique-t-il, tout en précisant qu’elle ne doit pas être envisagée comme “de la maltraitance”. Aujourd’hui, la punition disparaît de la famille et de l’école. Cependant la sanction subsiste marginalement dans le sport (les pénalités…), dans la diplomatie, quand il s’agit de punir les « états voyous » et bien entendu en justice.  La punition sociale « par excellence » reste la prison avec un taux de récidive à 60% et un suicide tous les trois jours explique Patrick Marest, Directeur de l’Observatoire International des Prisons (OIP). Ne serait-il pas temps de repenser le système punitif sociale en proposant une justice enfin réparatrice, fondée sur la responsabilité et pourquoi pas sur le pardon ? L’histoire avait pris le parti de la douceur contre la « violence » et pourtant les derniers événements difficiles que la France connait bousculent sérieusement cette pensée au point que beaucoup reparlent même de peine de mort.

Entrée libre et gratuite.