La Bourgogne-Franche-Comté, 1ère Région française dans la lutte contre le réchauffement climatique grâce aux fonds européens

Le mardi 20 septembre 2022 à la Cité internationale de la Gastronomie et du Vin à Dijon, Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Patrick Molinoz, Vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge des politiques européennes, ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Ce programme, géré par la Région et financé par des fonds européens (fonds européen de développement régional – FEDER et fonds social européen – FSE+) a été adopté officiellement par la Commission européenne le 26 juillet dernier.

Levier de financement essentiel pour le développement des territoires, le programme de la Bourgogne-Franche-Comté est le premier programme français à avoir été adopté par la Commission. Doté de près de 485 M€ de fonds européens dont 401.2 M€ de Fonds européen de développement régional (FEDER) et de 83.5 M€ de Fonds social européen (FSE+), ce nouveau programme met l’accent sur le développement territorial durable en Bourgogne-Franche-Comté. Avec 38% des crédits FEDER contribuant à l’objectif « Climat », soit 152 M€ d’ici 2027, la Région Bourgogne-Franche-Comté se classe en première position des régions françaises pour lutter, grâce aux fonds européens, contre le réchauffement climatique à travers des actions de réhabilitation énergétique des bâtiments, le développement des énergies renouvelables et de la mobilité durable.

Cette manifestation organisée en partenariat avec la Préfecture de région et la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS) Bourgogne-Franche-Comté, autorité de gestion du volet régional du programme national FSE+ 2021-2027, a permis de réunir, en présence de la Commission européenne, près de 300 partenaires régionaux, représentant les territoires, les acteurs de la recherche et de l’économie, de l’environnement, de l’inclusion et de la formation.

« Avec 152 M€ d’ici 2027, la Région Bourgogne-Franche-Comté se classe parmi les régions françaises les plus volontaires pour lutter, grâce aux fonds européens, contre le réchauffement climatique« , Marie-Guite Dufay, Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

(source communiqué)