Elections Départementales 2021 : Canton de Valentigney, Corine Riquet et Vincent Adami s’expriment

(photo candidats)

Corine Riquet, Vincent Adami, Mylena Kobierzycki et Daniel Gilloz, candidats à l’Election Départementale 2021 du Doubs sur le Canton de Valentigney, non-qualifié pour le 2ème tour du dimanche 27 juin 2021 (notre info du 20/06/2021), s’expriment :

Au lendemain du premier tour des élections sur le canton de Valentigney, nous souhaitons avant tout remercier chaleureusement les près de 15% des électeurs qui nous ont accordé leur confiance. A la crise politique que nous vivons depuis plusieurs années avec une 5ème République à bout de souffle, s’est ajoutée la crise sanitaire et une crise d’Etat avec un gouvernement incapable d’organiser correctement une élection.

Comment pourrions-nous être satisfaits quand nombre d’électeurs n’ont pas reçu leur matériel de vote à leur domicile pour les élections départementales et régionales ? Comment se satisfaire d’une situation où plus des deux tiers des citoyens ne participent plus à la décision politique ? Comment ne pas voir le péril devant nous de l’effet mortifère d’une dualité installée sciemment depuis plusieurs années entre le RN et les libéraux, entre Macron et Le Pen. Les politiques libérales menées depuis plus de 30 ans ont semé la misère, le désespoir. Le RN n’a aucun programme politique crédible si ce n’est la division et la haine de l’autre. Face aux politiques de terre brûlée des libéraux, le RN ramasse le désespoir et joue sur les peurs.

Le canton de Valentigney malheureusement n’y échappe pas. A l’issue de ce scrutin, la gauche est éliminée du premier tour. Deux binômes de droite sont qualifiés, le binôme de la droite libérale porté par le Député La république en marche Frédéric Barbier et Martine Voidey et le binôme d’extrême droite mené par Jean-Pascal Eme et Pauline Mérat. Les électeurs auront donc le choix dimanche 27 juin 2021 entre des candidats de la haine et de la division et des candidats qui par les politiques gouvernementales qu’ils soutiennent font le lit des premiers.

Fidèles à nos convictions et nos engagements de toujours, nous appelons pour le deuxième tour, sur le canton de Valentigney, à ce qu’aucune voix ne se porte sur les candidats du Rassemblement National. Nous appelons le peuple de gauche sur les cantons d’Audincourt, Bethoncourt et Montbéliard ou la gauche est qualifiée au second tour à se mobiliser massivement pour faire gagner les idées de progrès de solidarité et de l’écologie“.

(source communiqué)