F. Barbier et D. Sommer : Elections Régionales, LR affiliés à l’extrême droite, réactions

Frédéric Barbier, Député de la 4ème Circonscription du Doubs, et Denis Sommer, Député de la 3ème Circonscription du Doubs, s’expriment :

Une nouvelle étape vient d’être franchie entre une partie des dirigeants LR et l’extrême droite pour les élections régionales de juin. L’émotion et la colère envahit légitimement tous les démocrates. C’est un virage à 180° pour ces dirigeants LR et quel virage !!!

A quelques jours de la journée des déportés, Gilles Platret patron des LR pour la Bourgogne Franche-Comté, aux côtés de Marie-Noëlle Biguinet entre autres, annonçait un accord avec les militants d’extrême droite. Marie-Noëlle Biguinet tête de liste aux régionales dans le Doubs n’y voit rien à redire et justifie cette décision honteuse ! Visiblement Charles Demouge n’est pas plus bavard sur le sujet. Ce n’est pas une surprise, Charles Demouge avait refusé d’appeler à faire barrage au FN à l’occasion du 2ème tour des élections législatives de 2015. Certains Socialistes autour de Martial Bourquin ont pourtant fait alliance avec les LR allant même à contribuer à l’exclusion après leur élection de Nadine Lods Mercier et de Nicolas Pacquot qui avaient eu le courage de dire leurs désaccords légitimes.

Vont-ils demain continuer à gérer PMA ensemble LR/PS comme si de rien n’était ? Les démocrates, les progressistes sont en droit d’attendre de la part des Socialistes une clarification. Nous appelons les citoyennes, les citoyens, les élus à dire avec force leur désapprobation, leur rejet de tels accords indignes. Se taire, faire le gros dos, comme le dit Pascal Grappin, Président de l’UDI de Côte d’Or, c’est cautionner l’accord entre certains LR et l’extrême droite RN/DLF. Laisser faire c’est leur laisser le champ libre pour que demain de nouveaux accords se fassent pour les futures élections. Quand la digue saute, on arrête plus la vague“.