Parti Socialiste : loi Sécurité globale, suite à l’expression de Frédéric Barbier et manifestation

Le Parti Socialiste du Doubs communique sur la loi Sécurité globale, suite à l’expression de Frédéric Barbier (notre info du 25/11/2020) et sur la manifestation prévue ce samedi 28 novembre 2020 à Montbéliard (notre info du 27/11/2020) :

Monsieur Barbier déploie une énergie folle à nous faire croire, dans sa circonscription, qu’il appartient encore à la gauche républicaine. Quitte à faire passer, tranquille, des vessies pour des lanternes. Ce fut encore le cas, cette semaine, en votant des deux mains la loi sur la sécurité globale. Et c’est donc les adducteurs très souples, assumant parfaitement le grand écart bien maîtrisé, qu’il affirme l’air de rien dans son communiqué de presse que l’action du gouvernement et la loi sécurité s’inscrivent parfaitement dans l’esprit de la gauche (notre info du 25/11/2020).

Et pourtant, nombreux sont ceux qui pensent, à juste titre, que cette loi est une véritable menace pour les libertés fondamentales, en particulier avec l’article 24 qui permet d’interdire la diffusion d’images de policiers en action : la liberté d’expression, le droit d’informer, voilà des valeurs de la gauche républicaine ! Et pourtant, nombreux sont ceux qui s’étonnent de vous entendre sur ce sujet quand vous n’avez jamais été sur le terrain, auprès des maires et des élus locaux quand la violence, dans les quartiers, fait rage. Quand les élus locaux constatent, déplorent, dénoncent l’impossibilité pour l’État de maintenir l’ordre républicain, et qu’ils n’obtiennent pour toute réponse du gouvernement que des “mesdames et messieurs les élus, tout est normal chez vous ! Circulez il n’y a rien à voir !”, où étiez-vous ? Et pourtant, le constat que nous faisons n’est ni nouveau, ni ponctuel : outre l’épisode traumatisant lors des dernières violences urbaines de la Petite Hollande, combien d’appels au 17, au quotidien, ont pour réponse “pas de patrouille disponible” ? Le manque d’effectifs au commissariat de Montbéliard est patent ! Sans parler des moyens ridicules alloués au tribunal et au parquet de Montbéliard.

Alors que même votre collègue parlementaire Denis Sommer, n’a pu obtenir la moindre réponse du gouvernement sur ces sujets, comment pouvez-vous encore accepter et défendre cette politique d’abandon de notre territoire ? Être de gauche Républicaine, véritablement, c’eût été refuser de voter une loi pour la sécurité globale sans avoir obtenu que la sécurité locale du Pays de Montbéliard soit enfin assurée. Ce n’est qu’avec une police et une justice forte, capable de mener ses missions dans de bonnes conditions, que la confiance entre la population et la police sera rétablie. Le Pays de Montbéliard ne peut plus être traité comme une “seconde zone” sur ces questions.

Eh oui Monsieur Barbier, on ne peut pas être “à la fois” en marche à Paris, et “en même temps” de gauche dans le Pays de Montbéliard !

Le Parti Socialiste s’associe au rassemblement contre ce projet de loi qui aura lieu ce samedi 28 novembre 2020 à 14h30 Place des Halles à Montbéliard (notre info du 27/11/2020), aux côtés des organisations syndicales, des associations, des citoyens et des partis politiques de gauche“.