Des syndicats de police et de pompiers alertent l’Etat sur les violences à Montbéliard

(photo d'illustration)

Une inter-syndicale de policiers et de pompiers ont écrit une lettre ouverte aux représentants de l’Etat :

Depuis de nombreux mois, dans le département du Doubs et plus particulièrement dans l’agglomération de Montbéliard, habitants, services de police et secours subissent violences, incendies et saccages de l’espace public. Malgré une rencontre le 29 juillet 2020 entre préfet et organisations syndicales afin de tirer la sonnette d’alarme sur les lacunes de la stratégie répressive sur le terrain, malgré les annonces récentes de saturer les quartiers de bleu, malgré la venue ponctuelle de renforts de CRS, force est de constater qu’aucune amélioration n’apparait, la situation se dégradant même.

L’escalade de la violence, qui devait être évitée, à tout de même lieu, montrant l’inefficacité de la politique de sécurité publique menée. Aujourd’hui, ces services de secours et de sécurité ne peuvent effectuer leur travail correctement par manque de directives courageuses d’intervention et de rétablissement de l’état de droit sur chaque mètre carré de ces quartiers. Les habitants, en plus de subir quotidiennement violences et dégradations, sont en danger. C’est sans compter l’augmentation de la violence partout ailleurs, lors d’interventions courantes, en milieu rural comme urbain, ainsi qu’envers d’autres services (santé, transport, enseignement…).

De fait, une inter-syndicale/inter-services demande à être reçue par Monsieur le Préfet“.