Ismaël Boudjekada : “le Tribunal administratif rejette ma demande d’audition pour l’EHPAD de Grand-Charmont”

Ismaël Boudjekada (photo Ismaël Boudjekada)

Ismaël Boudjekada, Conseiller municipal de Grand-Charmont, communique sur le rejet de sa demande auprès du Tribunal administratif concernant l’audition d’un représentant de la Mutualité Française pour l’EHPAD de Grand-Charmont (notre info du 30/07/2020) :

Le Tribunal administratif rejette ma demande d’audition d’un représentant de la Mutualité française. Pourquoi ? Pour lui, cette demande doit être jugée en procédure classique et non en procédure d’urgence car je ne peux pas prouver qu’une deuxième vague se produira, et donc il n’est pas urgent d’anticiper une deuxième vague potentielle ! Scandaleux ! Le manque d’anticipation nous a déjà coûté plus de 30 000 vies ! Qu’attendons nous pour nous préparer et pour s’intéresser aux fautes passées pour ne pas les répéter ?!

La nécessité des auditions en conseil municipal d’un représentant de la Mutualité française n’a pas été contestée par le tribunal, ce que nous apprécions. Seule est contestée l’urgence d’obtenir des réponses. Ce que s’est bien gardé de préciser le Maire qui a communiqué sur ce rejet sans plus de précision, sachant que le jugement rendu démonte de fait sa volonté de ne pas organiser cette mission d’information, que lui juge inutile.

L’appel à témoignages auprès des familles des résidents et des victimes se poursuit donc, et nous remercions les 5 premières familles qui ont témoignées. Nous rappelons que la requête n’a pas été déposée par la Voyante Irma mais par Ismaël Boudjekada pour limiter la casse d’une deuxième vague potentielle. Aussi, nous avons d’ores et déjà fait appel de cette décision en saisissant le Conseil d’état ce 31 juillet 2020 afin d’obtenir ces auditions“.