Martial Bourquin : “Barbier et Sommer, qui sont-ils pour donner des leçons ?”

(photo "Aimer Audincourt")

Martial Bourquin, Maire d’Audincourt, s’exprime : “Pas vous et pas ça ! Les députés Barbier et Sommer me prennent violemment à partie concernant l’installation du nouveau conseil d’agglomération , me vouant aux gémonies . Qui sont ils pour donner des leçons ? Des députés qui ont voté sans état d’âme les ordonnances travail, la fin de l’impôt sur la fortune, la flat-taxe, la fin des contrats aidés, la baisse des APL et tellement d’autres mesures antisociales, se permettent de donner des leçons. Ils pensent que les français sont amnésiques ! Ils ont subit une cuisante défaite aux élections municipales, ils ont essayé de laver cet échec en essayant de prendre le pouvoir à l’agglomération en soutenant Nicolas Pacquot qui vient de la droite mais qui plus est, osait pendant le confinement condamner les primes accordées aux plus démunis pour que ceux ci puissent tout simplement manger. Ce candidat populiste a eu un soutien politique et logistique des élus et des parlementaires macroniens , en témoigne entre autre la brochure luxueuse adressée aux élus la veille du scrutin. Aidés par un journaliste qui s’était érigé en directeur de campagne ils pensaient que leur imposture aboutirait. Cette opération a été déjouée c’est ce qui explique leur hystérie. Elle est à la mesure de leur déception. Nous sommes certes minoritaires à l’agglomération mais nous défendrons nos valeurs, nous sommes un groupe pivot, les majorités se font avec nous. Nous serons une force de proposition, nous saurons dégager des majorités de projets pour faire face à l’urgence sociale et économique pour mener l’urgente transition écologique pour une grande politique culturelle. Je signale pour rappel qu’il y a quelques années Denis Sommer faisait, dans notre dos, un pacte de gouvernance avec le président de droite de l’époque et pour faire allégeance il avait voté sans état d’âme la privatisation de l’eau. Nous savons qu’à part quelques exceptions l’agglomération a toujours été diverse, Louis Souvet a été le 1er vice président d’André Boulloche, Serge Paganelli a été 1er vice président de Louis Souvet etc… certains d’entre nous ont été les vices présidents de Louis Souvet. N’oublions pas aussi que les villes de Montbeliard, Valentigney, Bethoncourt, Mandeure , Seloncourt, Herimoncourt ont élu des équipe municipales de droite et on ne peut pas faire comme si cela n’existait pas… Alors messieurs les députés LAREM gardez vos leçons ! pas vous et pas ça ! Vous êtes discrédités pour longtemps“.