Élections municipales 2020 à Grand-Charmont, Ismaël Boudjekada : “une de mes colistières violemment prise à partie”

Ismaël Boudjekada (photo Ismaël Boudjekada)

Ismaël Boudjekada, candidat à l’Election municipale 2020 à Grand-Charmont, liste “Union Citoyenne, Gauche et Ecologistes rassemblés” communique :

Lors de la cérémonie des vœux de l’actuel Maire de Grand-Charmont, cinq de ses colistiers ont violemment pris à partie l’une de mes colistières, Nadia Damis, élue de la République depuis 12 années. Adjointe en charge de la vie scolaire, Madame Nadia Damis a, en conscience, pris la décision d’aller au bout de son mandat afin de ne pas déserter un secteur, celui de l’éducation de nos jeunes, déjà bien en difficulté. Cette agression verbale, d’une violence inouïe, est indigne de candidats au Conseil Municipal. Ces méthodes de voyous n’ont pas leur place dans la vie de la cité, encore moins durant une campagne électorale. Nous demandons à Jean-Paul Munnier de remettre de l’ordre dans ses rangs et de prendre toute mesure utile visant à écarter de son entourage de campagne les auteurs de ces incivilités. La liste “Union Citoyenne Gauche et Ecologistes rassemblés” réaffirme publiquement son indéfectible soutien à Nadia Damis et appelle le candidat Munnier à répondre rapidement à l’invitation à débattre de son candidat, Monsieur Ismaël Boudjekada (notre info du 21/01/2020), afin que les invectives laissent leur place au débat de fond dans l’intérêt des Charmontaises et Charmontais“.