Eric Lançon : Les élèves du secteur de recrutement du Collège Lou Blazer doivent réussir leur scolarité

Eric Lançon (photo Eric Lançon)

Eric Lançon, candidat à l’Election municipale 2020 à Montbéliard liste “Montbéliard en commun, écologique et solidaire”, s’exprime sur le Collège Lou Blazer de Montbéliard :

Les parents d’élèves et élèves du Collège Lou Blazer ont été pendant 3 ans les oubliés de la Mairie et du Conseil Départemental. Alors que les effectifs sont en hausse depuis 2017 et dépassent la capacité d’accueil, une solution provisoire est trouvée à moins de 60 jours du scrutin municipal. Je m’interroge sur cette réaction de dernière minute de Mme Biguinet qui aurait dû évidemment alerter le conseil départemental et sa vice-présidente Mme Chavey alors membre de sa majorité. Pendant 3 ans aucune concertation, aucun travail n’a été réalisé en concertation avec la Vice-présidente chargée des Collèges pour anticiper ces fluctuations d’effectif. Et pourtant les parents d’élèves, les enseignants ont régulièrement fait remonter ce problème.
Le départ de Mme Chavey à la république en marche a subitement réveillé Mme Le Maire.

Ce mardi soir 21 janvier 2020, en réunion “de crise”, Mme Biguinet sort de son chapeau une solution provisoire et apparait comme le sauveur d’une situation qui aurait dû être réglée depuis de nombreux mois. Enfin, pour faire oublier tout cela, M Le député en Marche et candidat à la Mairie surenchérit et propose subitement la construction d’un nouveau collège au triangle du Congo sur la commune de Montbéliard arguant d’une prochaine augmentation des effectifs.

L’heure n’est pas aux promesses, il est au rétablissement de la confiance entre les parents d’élèves de Lou Blazer qui se sentent floués par cette absence totale de concertation et les décideurs que sont le conseil départemental, la ville de Montbéliard et l’éducation Nationale.

Dans ce contexte ou il faut savoir raison gardée, je reste très attentif aux conditions de scolarité des élèves du secteur de recrutement du Collège Lou Blazer qui veulent simplement réussir leurs études. J’apporte mon soutien aux enseignants, parents d’élèves et élèves qui n’ont pas à souffrir de ces bisbilles politiciennes. Enfin je demande, une fois les élections passées, la mise en place d’un groupe de travail sur l’ensemble de l’Agglomération pour initier une réflexion globale qualitative, réfléchie en concertation par l’ensemble des élus, des représentants des parents d’élèves, des enseignants, de l’Education Nationale. A Montbéliard, l’éducation doit redevenir un bien commun et partagé par tous“.