Vincent Adami : mobilisons-nous pour défendre les libertés publiques !

Vincent Adami (photo Vincent Adami)

Vincent Adami, Conseiller municipal PCF/Front de gauche de la Ville d’Audincourt, s’exprime sur la réforme des retraites :

En butte à un mouvement social puissant contre la casse des droits sociaux et que soutient une large majorité de l’opinion, le gouvernement cherche à rétablir la légitimité de sa politique en usant de la force. Il tente d’intimider celles et ceux qui le contestent, de faire taire les aspirations à la justice sociale et écologique, de s’imposer à la société par son autoritarisme. Des manifestants durement réprimés ; des forces de l’ordre équipées d’armes interdites dans la plupart des pays européens et engagées dans une stratégie d’affrontements et de répression, au prix de très nombreux blessés ; des syndicalistes menacés de sanctions ou poursuivis devant les tribunaux pour avoir exercé leurs mandats de défense des droits des travailleurs ; un journaliste placé en garde à vue pour avoir simplement révélé la présence du président de la République à une représentation théâtrale ; une justice dont l’indépendance est de plus en plus bafouée ; un livreur mort à la suite de son interpellation musclée par des policiers : les libertés publiques sont aujourd’hui gravement mises en cause.

Le climat de violence ainsi créé accélère une régression démocratique lourde de danger pour l’avenir de la France. Ce sont les principes mêmes de la République qui sont ici mis en question. Il est urgent de dire stop. De défendre une conception républicaine, celle d’une police de service public, protégeant les citoyens et leurs libertés. D’œuvrer à l’indépendance retrouvée de la justice, garantie des droits de chacune et chacun. D’agir en faveur de la liberté de la presse et du pluralisme de l’information, de les protéger d’un pouvoir dangereux. De défendre les libertés syndicales, conquête essentielle pour la défense des droits des salariés face aux inégalités et aux politiques patronales.

Le Parti communiste français du Pays de Montbéliard appelle toutes les forces attachées à la démocratie et aux grandes conquêtes sociales dans ce pays, les organisations syndicales, les
associations et les organisations non gouvernementales, les forces de gauche et écologistes, les citoyennes et les citoyens, les gilets jaunes, à se mobiliser massivement autour de ces objectifs et à poursuivre les mobilisations en cours pour la sauvegarde de notre modèle social“.