Martial Bourquin : choqué par les propos de Bruno Le Maire concernant PSA Hérimoncourt

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs (photo Facebook Martial Bourquin)

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs, s’exprime au sujet de PSA Hérimoncourt, en commun avec des élus socialistes Myriam Chippa-Kiger et Eric Lançon (Conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté), Magali Duvernois (Conseillère départementale du Doubs), Marie-Claude Gallard (Maire d’Audincourt) et Damien Charlet (Vice-Président de Pays de Montbéliard Agglomération et 1er Adjoint au Maire d’Audincourt) :

Suite à l’annonce de la visite ministérielle de Bruno Le Maire demain à Allenjoie (notre info du 21/03/2019), nous avons été choqués de lire ce matin dans la presse ses propos concernant la décision de la direction de PSA d’arrêter les activités de recyclage sur le site historique d’Hérimoncourt. Alors que deux réunions ont déjà eu lieu à la sous-préfecture sous la responsabilité de Monsieur le Préfet entre les élus et les responsables de la direction de PSA afin de réfléchir au maintien des activités de recyclage sur le site, les propos du ministre ce matin dans l’Est Républicain vont à l’encontre des mesures défendues par les élus et les syndicats. Bruno Le Maire vient parasiter les négociations en apportant un soutien clair à la direction de PSA au détriment des élus locaux, des représentants syndicaux et de la population qui se battent pour maintenir des activités industrielles et notamment des activités d’économie circulaire sur leur territoire. Le ministre en prenant fait et cause pour la suppression des activités de recyclage remet en cause les négociations. Solidaires des salariés de PSA Hérimoncourt, des Hérimoncourtoises et Hérimoncourtois, nous ne manquerons pas de lui faire part de notre profond désaccord. Une fois encore, le gouvernement va à l’encontre du travail mené par les élus locaux, les représentants syndicats, les salariés et la population“.