Conseil municipal de Voujeaucourt : l’opposition proteste contre un non-respect de la démocratie

Lors du Conseil municipal de Voujeaucourt du mercredi 23 mai 2018, deux représentants de l’opposition se sont exprimés avant de quitter la séance en guise de protestation.

Maryline Scalabrini s’est exprimée :
Madame le Maire, j’ai avec moi le règlement intérieur de ce Conseil municipal, voté à l’unanimité le 22 mai 2014 sur votre proposition. Je cite : « Article 17, ligne 4, Il (soit le Maire) fait approuver le procès-verbal de la séance et prend note des rectifications éventuelles. » Autrement dit, vous ne pouvez décider seule, au gré de vos envies de ne pas retranscrire les rectifications éventuelles. C’est non seulement, anti démocratique mais vous n’avez pas le pouvoir d’annuler une décision actée par le conseil ici présent. Vous aimez citer nos collègues Maires issus du bord politique que je représente pour tenter de justifier vos décisions. Soyez au moins honnête dans cette démarche.
Monsieur Buchwalder, Maire de Seloncourt n’interdit pas la retranscription des débats qui ont cours tout au long de ses conseils municipaux. Il ne souhaite pas que les réponses aux questions diverses soient retranscrites. C’est tout autre chose. Pourquoi cette décision ? Tout simplement parce que la secrétaire, chargée des retranscriptions passait de nombreuses heures à réécrire les échanges interminables et les « oui mais » qui n’en finissaient pas. Le choix a été fait de retranscrire l’énoncé de la question et le nom de la personne l’ayant posée. Bien différent de ce que vous nous aviez annoncé. La démocratie n’est pas bafouée à Seloncourt.
Laissez-moi citer un autre exemple à mon tour, le Conseil Régional, présidé par Marie Marguerite Dufay, Socialiste, issue de ce parti auquel vous apparteniez encore il n’y a pas si longtemps. Avant chaque conseil, Mme Dufay fait envoyer à chaque élu ayant pris la parole au cours de la séance, la retranscription de ses dires afin qu’il puisse les valider ou y apporter les modifications nécessaires à une retranscription la plus fidèle possible aux débats qui ont eu lieu. Voilà une vraie démocratie. Je ne vous demande rien d’autre.
Je vous l’accorde, être contredite en public n’est pas chose aisée. Pourtant vous constaterez, Mme le Maire, que je ne m’oppose à vos décisions que quand elles ne me semblent pas aller dans le sens de l’équité pour nos concitoyens et que je valide celles qui les servent. La nouvelle salle, répondant aux besoins de nos concitoyens, je l’ai validée. Lors de la visite de chantier, nous avons beaucoup échangé Daniel Gilloz et moi sur les qualités de ce futur équipement. Votre nouveau monde qui n’a de nouveau que le jeunisme de son Président, impose des sacrifices à tous nos concitoyens. Alors à chaque fois que vous utiliserez l’argent public pour des équipements ou autres choses qui ne respectent ni la sécurité, ni les besoins ou envies de nos concitoyens, vous me trouverez sur votre chemin, sans idéologie aucune mais avec force et détermination.
Tenter d’empêcher les Voujeaucourtois de connaître la teneur des débats n’est pas à votre honneur et témoigne plutôt d’un certain mépris pour la population.
Je suis née dans le Pays des droits de l’Homme, alors celui ou celle qui m’empêchera d’exprimer mes opinions fidèles aux valeurs qui sont les miennes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, ne sont pas encore nés. Je vous demande de réintégrer l’intégralité des débats dans le compte-rendu du conseil municipal dernier dont je ne signerai le procès-verbal qu’à cette condition.
Veuillez prendre note, Mme le Maire, que je quitte la séance à 18h10 en signe de protestation pour non-respect de la démocratie dans l’enceinte de la République.

Alain Monnien s’est exprimé :
Mes chers collègues,
Suite à la position unilatérale du Maire lors du Conseil municipal du 28 mars quant à la nouvelle rédaction des comptes-rendus des interventions de chacun, nous avons attendu de le recevoir pour juger. Il est vrai le Code général des Collectivités territoriales n’oblige pas à retransmettre les interventions de chacun. Argument principal, une économie de temps. A chaque conseil, une dizaine d’interventions de conseillers de la majorité ou de l’opposition, interventions, mises bout à bout, ne représentant qu’un quart d’heure sur une séance de deux heures, quelle perte de temps ! Heureusement que les comptes-rendus du Conseil départemental et de Pays de Montbéliard ne sont pas rédigés suivant cette nouvelle règle, nous perdrions le plaisir de lire les interventions de notre Maire dans ces deux assemblées. Nous refusons cette façon de faire, symboliquement nous nous retirons et vous laissons entre vous pour ce Conseil municipal. Mes chers collègues nous vous souhaitons de bons débats.

Lors de ce Conseil Municipal de Voujeaucourt du mercredi 23 mai 2018 à 18h10, c’est toute l’opposition, tous bords politiques confondus qui a quitté la séance. Après avoir pris la parole tour à tour pour dénoncer le non-respect de la démocratie dans l’enceinte de la République les élus ont quitté la salle du conseil suivis par leurs collègues. Il a été demandé au Maire de retranscrire fidèlement les débats qui ont lieu afin que les Voujeaucourtois puissent se tenir informés et se faire ainsi leur propre opinion sur le bien fondé ou non des décisions actées lors des délibérations.