Nicolas Pacquot : « 49-3 pour le budget, la responsabilité face à la désinvolture des oppositions »

Nicolas Pacquot, Député Renaissance de la 3ème circonscription du Doubs, communique :

« Malgré 60 heures de débat, les jeux étaient faits et les dés pipés, puisqu’avant même l’examen du projet de loi, pourtant enrichi par des amendements de députés de tout bord, les oppositions avaient annoncé qu’elles voteraient contre, préférant conserver leurs postures partisanes et dogmatiques. Ainsi, elles ont refusé tout compromis et fait le choix du blocage, oubliant en chemin l’intérêt de la France et des Français. Car notre pays a besoin d’un budget pour notamment continuer à protéger nos concitoyens et préserver leur pouvoir d’achat.

Aussi, face à ces attitudes désinvoltes, la Première ministre Elisabeth Borne a engagé la responsabilité de son Gouvernement sur le fondement de l’article 49, alinéa 3 de la Constitution, le « 49-3 », pour la 1ère partie du projet de loi de finances 2023. Il ne s’agit pas d’un passage en force mais d’un outil constitutionnel par lequel le Gouvernement laisse à l’Assemblée nationale la possibilité de le sanctionner en adoptant une motion de censure, ou de l’approuver, l’objectif étant de permettre à notre pays d’avancer pour la réussite de la France et des Français« .

(source Facebook Nicolas Pacquot Député)