Vaccination Covid-19 : plateforme téléphonique et inscriptions Doctolib suspendues dans le Territoire-de-Belfort

Photo d'illustration (photo Adobe Stock / AntonioDiaz)

Dans le Territoire-de-Belfort, le début de la semaine est marqué par l’ouverture d’un troisième centre de vaccination à Grandvillars, et d’un quatrième ce mardi 19 janvier 2021 à Giromagny, ouverts grâce à la mobilisation des collectivités locales et des professionnels de santés mobilisés. Le succès de ces centres témoigne de la mobilisation sans précédent des terrifortains de plus de 75 ans et d’une volonté collective de lutter plus activement contre l’épidémie de la Covid. Depuis son lancement le lundi 11 janvier 2021, la plateforme téléphonique a reçu plus de 4 500 appels. L’ouverture de l’application Doctolib a conduit à la prise de plus de 1 600 rendez-vous en 48h. Ainsi, l’ensemble des premiers créneaux de vaccination ouverts, comportant systématiquement les deux injections, ont été réservés, soit plus de 8400 rendez-vous.

La plateforme téléphonique départementale comme les inscriptions sur Doctolib sont ainsi temporairement suspendues à compter de ce mardi 19 janvier 2021

Jean-Marie Girier, Préfet du Territoire-de-Belfort, l’a expliqué ce mardi 19 janvier 2021 lors de l’ouverture du centre de Giromagny : “Tous les plus de 75 ans et ceux qui souffrent d’une pathologie lourde seront vaccinés avant l’ouverture de la vaccination au grand public. Il convient de bien avoir à l’esprit que nous sommes au démarrage de cette campagne. La livraison régulière de doses supplémentaires est attendue prochainement, ce qui permettra d’ouvrir des capacités supplémentaires dans les centres. Dans cette perspective, les centres actuellement ouverts sont donc appelés à voir leur activité augmenter. Par ailleurs, tous ceux qui disposent d’un rendez-vous dans les prochains jours sont assurés de disposer de leur première comme de leur deuxième injection”. L’objectif est de pouvoir vacciner le plus vite possible les concitoyens en mobilisant les arrivées progressives de vaccins commandés dans le cadre d’une harmonisation européenne. La Ministre déléguée à l’Industrie a eu l’occasion de rappeler que l’État a commandé 200 millions de doses, ce qui permettra de faire face aux besoins de la population française. Les livraisons vont se poursuivre dans les prochaines semaines afin d’augmenter progressivement notre capacité vaccinale, de nouveaux vaccins vont également être mis sur le marché.

(source Préfecture du Territoire-de-Belfort)