F. Barbier et D. Sommer : questions à Carlos Tavares sur la fusion PSA (Peugeot) – PCA (Fiat)

Frédéric Barbier, Député de la 4ème Circonscription du Doubs, et Denis Sommer, Député de la 3ème Circonscription du Doubs, ont écrit à Carlos Tavares, Président du Groupe PSA, suite à l’annonce de la fusion PSA (Peugeot) – PCA (Fiat) (notre info du 06/01/2021) :

“(…) La très grande majorité des actionnaires du Groupe PSA a approuvé le projet de rapprochement avec Fiat-Chrysler, qui devrait donner jour, le 16 janvier 2021, au quatrième groupe automobile mondial. Ce rapprochement, décidé dans un contexte concurrentiel international très tendu pour renforcer la force de frappe et réaliser des économies d’échelles, conduira-t-il à adapter les capacités industrielles et à se réorganiser ? II contient également des opportunités pour le Groupe PSA, permettant de s’ouvrir vers de nouveaux marchés notamment dans le cadre de la transition énergétique.

Cependant, sa mise en œuvre sera un défi majeur. De nombreuses questions se posent concernant l’impact de cette fusion sur l’avenir des sites industriels français : quelle stratégie produits ? quelles conséquences sur l’emploi ? quelles conséquences sur la localisation de la production industrielle, sur l’évolution de nos capacités de production et de Recherche et Développement ? Dans ce contexte, il nous semble essentiel que vous organisiez le plus rapidement possible une rencontre de présentation et de discussion autour de la stratégie du Groupe et de son impact au niveau national et international, en invitant les élus des différents territoires français hébergeant un ou plusieurs sites industriels du Groupe.

Une nouvelle page de l’histoire de notre industrie automobile est en train de s’écrire avec cette fusion hors du commun. Cette histoire est aussi celle de nos territoires, des salariés et des habitants. Nous avons donc besoin de clarification quant à vos objectifs et à la stratégie pour les servir ; c’est le but de cette rencontre nationale que nous vous demandons (…)”.