2ème confinement : fermeture du Moloco d’Audincourt, “on baisse le rideau, mais on ne baisse pas les bras”

(photo Le Moloco)

Suite à l’allocution du Président de la République hier soir et l’annonce d’un nouveau confinement de la population française pour une durée de quatre semaines minimum (notre info du 28/10/2020), accompagnée de la fermeture des Etablissements Recevant du Public, le Moloco d’Audincourt est contraint de fermer ses portes dès ce jeudi 29 octobre 2020. L’ensemble des événements programmés dans les murs ou hors les murs pour la période de novembre et décembre 2020 sont donc annulés. Les studios de répétition fermeront également leurs portes dès ce soir jusqu’à nouvel ordre.

La Direction du Moloco déclare : “Ce deuxième confinement est une nouvelle épreuve pour l’ensemble de la société en général et pour le monde de la culture en particulier, déjà très impacté par cette crise sanitaire. Grâce à la mise en place de protocoles sanitaires stricts, nous avions pu reprendre une activité depuis l’été en toute sécurité pour les artistes, les publics et les équipes. Les groupes locaux avaient également pu retrouver le chemin des studios de répétition depuis la rentrée. Les sourires des artistes et des publics, qu’on devinait sous les masques, nous avaient donné l’énergie de vous proposer une programmation audacieuse jusqu’à la fin de l’année dans des sites remarquables du Nord Franche-Comté. Même coupé en plein vol par ce nouveau confinement, cet élan nous aura conforté dans l’idée que la culture est un besoin essentiel de l’être humain. Elle n’est pas un simple loisir, c’est le trait d’union entre les autres et soi-même, c’est l’ouverture au monde et à la curiosité. Elle nous apporte réconfort, inspiration et espoir dans cette période d’anxiété et d’incertitudes. C’est pourquoi vous pouvez compter sur notre dynamisme et notre volontarisme pour faire vivre la musique vivante dès que la situation le permettra à nouveau. On vous prépare déjà de belles choses pour le début d’année 2021… Dans cette nouvelle phase de la crise qui aura de lourdes conséquences, nous avons bien sûr une pensée solidaire pour tous les acteurs de l’écosystème de la culture, et notamment les plus fragiles : artistes, techniciens, diffuseurs, producteurs, prestataires… Nous espérons que tout sera mis en œuvre pour protéger un maximum de structures face à ce choc sans précédent. La solidarité doit être au cœur de toutes nos actions. Nos pensées vont également à tous les personnels soignants de notre pays qui doivent affronter une nouvelle vague de cette terrible pandémie. Prenez soin de vous et des autres !“.