Bar des sciences Montbéliard : “peut-on se passer de calendrier ?”

Le Bar des sciences de Montbéliard est une initiative qui permet de parler de sciences en favorisant la rencontre entre le chercheur, le citoyen, l’industriel, le militant. Un bar des sciences n’est pas une conférence mais un dialogue décomplexé, un débat libre et respectueux, un temps durant lequel chacun peut exprimer ses certitudes, ses interrogations, ses craintes, ses espoirs, ses colères… Toute pensée est légitime, tout point de vue est intéressant dans le respect mutuel.

Crise sanitaire et confinement obligent, le prochain Bar des sciences aura lieu le mardi 14 avril 2020 à 18h30 en version numérique via YouTube (https://youtu.be/3mjH-Syf8JM), avec pour thème “peut-on se passer de calendrier ?” avec Daniel Kunth, astrophysicien, créateur de la “Nuit des Etoiles” et spécialiste des galaxies, Directeur de Recherche Émérite au CNRS IAP (Institut d’Astrophysique de Paris).

En 1582, un changement de calendrier bouleversa les habitudes. Celui de Jules César, en vigueur depuis quinze siècles ne convenait plus. On observait un écart de 10 jours avec la date attendue du printemps et la situation ne pouvait qu’empirer. Le pape Grégoire XII décida alors de supprimer 10 jours du mois d’octobre 1582 ! Qu’en est-il aujourd’hui ? À l’heure des GPS contrôlés par un faisceau de satellite, nos montres oublient que la Terre ne tourne pas rond et notre calendrier semble figé dans le marbre. Il règle sans faille nos faits et gestes, codifie le passé, et préfigure notre avenir. Pourtant, le passage de l’an 2000 fut une source de crainte, due aux dysfonctionnements possibles de nos ordinateurs et marquait la fin d’un millénaire. Nous ne savons plus lire l’heure au soleil, et vivons dans une nouvelle dépendance. Certains souhaitent plus de lenteur et d’imprécision. Sommes-nous synchronisés avec notre calendrier ? Peut-on vivre sans ?

infos > www.pavillon-sciences.com