Élections municipales 2020 à Grand-Charmont, Jean-Paul Munnier : “attaque sournoise vers une de mes collistières”

Jean-Paul Munnier liste "Unis pour Grand Charmont" (photos "Unis pour Grand Charmont")

Jean-Paul Munnier, candidat à l’Election municipale 2020 à Grand-Charmont, liste “Unis pour Grand-Charmont”, communique :

M. Boudjekada se dévoile toujours un peu plus, après différentes attaques sournoises et vives à mon encontre, il se tourne maintenant vers mes colistiers. Je me dois de m’insurger publiquement contre cette prise à partie d’une citoyenne engagée pour sa commune à savoir Séverine Coenart, engagée dans le Conseil citoyen*. Une campagne électorale ne permet pas tout, surtout pas de diffamer d’honnêtes acteurs de la vie communale. Je tiens à apporter tout mon soutien à Séverine et à mettre le holà sur de tels propos ! Néolia, en soutien total à sa salariée, rappelle que Mme Coenart n’a aucun rôle décideur dans cette entreprise et n’a aucun contact direct avec les locataires. Il n’y a donc en aucun cas de conflit d’intérêt. Alors que M. Boudjekada, habite la commune depuis peu chez sa famille, se garde bien de ses leçons et que les citoyens de Grand-Charmont le laissent déjà découvrir ce qu’est un engagement citoyen désintéressé pour sa commune avant de vouloir briguer pour une quelconque représentativité“.

*NDLR : Ismaël Boudjeka a publié le 24/02/2020 à 22h46 sur sa page Facebook “Ismaël Boudjekada” : “Donc maintenant, en plus d’avoir la mainmise sur la commune de Grand-Charmont, le groupe Néolia voit son informaticienne (Severine COENART) placée candidate dans la liste du maire sortant ? Ce conflit d’intérêts est inacceptable ! Grand-Charmont ne sera pas une commune sous tutelle ! Les électeurs doivent savoir !“.

infos > Facebook “Unis pour Grand Charmont” ou unispourgrandcharmont@gmail.com