Martial Bourquin écrit à la Ministre de la Santé sur “la situation alarmante de l’Hôpital Nord-Franche-Comté”

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs (photo Facebook Martial Bourquin)

Martial Bourquin, Sénateur du Doubs, a adressé un courrier à Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé concernant l’Hôpital Nord-Franche-Comté :

“(…) Je me permets de revenir vers vous au sujet de la situation alarmante de l’Hôpital Nord-Franche-omté. En effet, je vous avais adressé un courrier le 8 février dernier afin de vous signaler les problèmes importants concernant le nouvel hôpital de Trévenans qui posent de nombreuses difficultés de fonctionnement et mettent à mal le service de santé pour un bassin de vie de 330 000 habitants. Je suis aujourd’hui alerté par le conseil de surveillance de l’HNFC qui vient d’adopter une motion demandant des budgets qui leur permettraient de garantir la prise en charge des usagers du Nord-Franche-Comté (moyens pour des effectifs de remplacement/suppléance, du matériel, des revalorisations salariales renforçant l’attractivité).

En février, je vous le disais : il s’agit d’un problème structurel, il manque 200 lits pour cet hôpital public qui est le seul recours pour l’ensemble des habitants de notre territoire puisque l’offre de cliniques privées est peu importante. Alors que n’avons pas eu de réponse satisfaisante face à toutes ces revendications, le Conseil de Surveillance demande aujourd’hui à l’Agence Régionale de Santé d’envisager urgemment une ouverture de lits de médecine supplémentaires pour répondre à un flux en constante augmentation. Madame la Ministre, face à la crise que traverse l’hôpital public, vous devez aujourd’hui investir, vous n’avez plus le choix, la santé des Français en dépend. Il faut une action forte et urgente de l’Etat. (…)”.