Denis Sommer : fusion PSA-Fiat Chrysler, demande d’une rencontre avec Carlos Tavares

Denis Sommer, Député 3ème Circonscription du Doubs (photo Facebook Denis Sommer)

Denis Sommer, Député de la 3ème Circonscription du Doubs, s’exprime suite à l’annonce du projet de fusion Groupe PSA – Fiat Chrysler (notre info du 31/10/2019) :

La nouvelle est tombée ce jeudi 31 octobre 2019, PSA et Fiat Chrysler ont confirmé leur accord pour une fusion à parts égales (50/50) entre les deux groupes automobiles. La répartition des pouvoirs, direction générale, Présidence du Conseil d’administration sont d’ores et déjà actés. Ce rapprochement fait de ce nouveau groupe, le 4ème constructeur mondial avec des bases industrielles en Europe, en Asie, en Amérique du Sud et aux États-Unis, cela conduit inévitablement à s’interroger sur l’avenir des sites en France ainsi que sur les investissements à venir notamment ceux visant à assurer notre indépendance en terme d’approvisionnement en batteries. J’ai bien en tête que les mutations en cours de l’industrie automobile (produits process, services) nécessitent des investissements colossaux qui ne pourront être financés et amortis, au bon niveau, qu’à la condition de bénéficier de volumes de production plus importants. Ces investissements sont indispensables sur l’électrification mais aussi sur le moteur thermique dont la fin programmée n’est peut-être pas aussi certaine. Je crois à la diversité des solutions de propulsion en fonction des usages et de leurs géographies. Ainsi, les évolutions en cours sont considérables pour notre industrie : constructeurs, sous-traitants et salariés, aussi, je souhaite y voir plus clair sur la stratégie industrielle et les conséquences sociales. Aussi, nous avons écrit avec Frédéric Barbier à Monsieur Carlos Tavares pour lui demander une rencontre afin d’échanger sur le futur de notre industrie“.