Crash d’un avion Mirage 2000 dans le Doubs

Un avion de chasse type Mirage 2000 (photo Wikipédia / domaine public)

Un avion de chasse de type Mirage 2000 a disparu des radars ce mercredi 9 janvier 2019 vers 12h00. En provenance de la base aérienne de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle), la trace aurait été perdue dans le Haut-Doubs (Doubs), une cellule de crise a été mise en place par la Préfecture du Doubs, même si elle ne parlait pas encore de crash à la mi-journée.

A 14h00, la Gendarmerie du Jura a annoncé : “Un mirage 2000D biplace en provenance de la base aérienne 133 de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle) a disparu aujourd’hui en fin de matinée alors qu’il survolait le massif jurassien entre Mouthe (Doubs), Mignovillard (Jura) et la frontière Suisse. Dans le cadre du déclenchement du plan de secours aéroterrestre, les gendarmes du Jura et ceux du Doubs effectuent en ce moment même des recherches actives en vue de localiser les deux militaires qui pilotaient l’appareil. Toute personne ayant des informations sur l’éventuel lieu du crash ou sur les pilotes est priée de contacter la gendarmerie en composant le 17“. Le crash était donc confirmé officiellement.

A15h10, la Gendarmerie Nationale, via Twitter, informait que : “Le peloton de gendarmerie de montagne des Hauts-de-Bienne et la section de recherches de la gendarmerie de l’air de Vélizy-Villacoublay sont engagés sur les recherches opérationnelles d’un Mirage 2000 D de l’armée française disparu en vol à 11h“.

A 15h45, le Ministère des Armées publiait un communiqué : “Dans la matinée du mercredi 9 janvier 2019, le contact radio et radar a été perdu avec un Mirage 2000D biplace de la Base aérienne 133 de Nancy-Ochey. L’aéronef effectuait un vol d’entraînement aux missions en basse altitude au dessus du Doubs, à la limite du Jura. Les moyens de recherches et de secours ont été activés immédiatement pour retrouver l’appareil et son équipage“.

Vers 18h, plusieurs sources concordantes rapportent que des débris auraient été retrouvés autour de Mignovillard (Jura) et d’autres communes alentours du département du Jura et du Doubs. En fin de journée, l’avion reste introuvable ainsi que les deux occupants, les recherches restent en cours.

Jeudi 10 janvier 2019 à 21h, les deux membres d’équipage sont morts, annonce le Ministère des Armées : “Le Chef d’état-major de l’Armée de l’air, le Général d’armée aérienne Philippe Lavigne, et tous les aviateurs ont la tristesse d’annoncer le décès de l’équipage du Mirage 2000D, recherché depuis hier dans le Jura. Il exprime sa très forte émotion et ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches du Capitaine Baptiste Chirié et de la Lieutenant Audrey Michelon, morts en service aérien commandé. Breveté pilote de chasse, le Capitaine Baptiste Chirié détenait la qualification de pilote de combat opérationnel. Il totalisait 24 missions de guerre et 940 heures de vol. Brevetée Navigateur Officier Systèmes d’Armes, la Lieutenant Audrey Michelon détenait la qualification de sous-chef navigatrice. Elle totalisait 97 missions de guerre et 1250 heures de vol. Comme la Ministre, le Chef d’état-major de l’Armée de l’air se rendra dès demain sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey pour être aux côtés des familles, des aviateurs de la base aérienne et pour leur manifester toute la solidarité de l’Armée de l’air. Il adresse ses remerciements à l’ensemble des personnels engagés depuis hier dans les opérations de recherche de l’aéronef et de son équipage“.