Sociochaux : « les 90 ans du FC Sochaux-Montbéliard sonnent comme un enterrement »

Le collectif Sociochaux communique suite à l’anniversaire des 90 ans du FC Sochaux-Montbéliard (notre info du 14/06/2018) :

Le FC Sochaux est né le 14 juin 1928 sous l’impulsion de Jean-Pierre Peugeot. Le 24 mai 1930, il fusionne avec l’AS Montbéliard pour devenir le FC Sochaux-Montbéliard. Fruit d’un capitalisme paternaliste, le club occupera pendant 85 ans une place à part dans le football français en symbolisant les valeurs ouvrières de son territoire. De cet héritage, il ne reste aujourd’hui plus rien… 5 années de gestion TechPro auront mis à terre ce club atypique qui défendait une certaine idée du football. L’arrivée du groupe Baskonia Alavès qui prend le FCSM sous sa tutelle comme on le fait d’un malade en fin de vie, ne fait que parachever cette oeuvre de destruction.

Le 18 mai demier, vous étiez plusieurs dizaines à assister à la réunion publique Sociochaux et des centaines sur les réseaux sociaux. Lors de cette rencontre, et par le biais de vos réponses à notre consultation, l’importance des valeurs véhiculées par le club a été rappelée : esprit de club familial, enracinement local auprès des entreprises, lien social auprès de la jeunesse et des associations… Aujourd’hui ces valeurs sont chaque jour piétinées par deux entités hors-sol servant leurs propres intérêts au mépris de ceux de la région et du respect des racines du FCSM.

Sochaux est devenu un pion du groupe Baskonia et le stade Bonal, une « Cour des Miracles » foulée par des joueurs devenus de purs produits spéculatifs. Les symboles du club et de la région (lion, couleurs et devise) sont sournoisement mis en avant afin de transformer les supporters en consommateurs. Le projet de socios ne peut cautionner cette supercherie et reste donc subordonné à l’hypothétique vente du club à un repreneur respectueux de son histoire.

Par conséquent, dans les mois à venir et pour une durée indéterminée, le mouvement Sociochaux va changer de forme et s’adapter à cette situation inacceptable. Nous continuerons d’expliquer pourquoi cet attelage hybride TechPro-Baskonia nous conduit à la catastrophe. Nous engagerons les démarches, y compris juridiques si nécessaire, pour démontrer l’immoralité et sans doute l’illégalité du montage financier entre ces deux sociétés. Nous sommes en train de créer une association ouverte à tous les amoureux du club afin de préparer la résurrection du FC Sochaux-Montbéliard sur des bases saines.

Les 90 ans de la création du club sonnent aujourd’hui plus comme un enterrement que comme un anniversaire. Mais, il est dit qu’un monument comme le FCSM finira un jour par se relever. Travaillons tous ensemble en ce sens pour que ce projet se réalise au plus vite“.