FC Sochaux-Montbéliard : des supporters réclament le départ de l’actionnaire Ledus

(photo Gilles Guigon pour ToutMontbeliard.com)

Le club de supporters Tribune Nord Sochaux communique suite aux évènements de cette semaine concernant le FC Sochaux-Montbéliard :

A l’aube des 90 ans de notre Football Club Sochaux-Montbéliard 1928, la date du 11 décembre 2017 s’inscrit comme étant un nouveau point de pivot dans la chronologie et l’évolution de notre Institution. Si, en effet, chaque supporter Sochalien peut lire désormais presque quotidiennement dans les médias – tout en déplorant cela bien entendu – que l’entraîneur, les joueurs et le grand public manquent cruellement d’informations quant aux objectifs et à l’avenir de notre club, alors il est grand temps que nous prenions, tous ensemble, les choses en main.

Messieurs Li et Lichtenauer vivent actuellement au-dessus de leurs moyens, et ce depuis 3 ans désormais, tout en engageant notre FCSM dans leurs déboires. « Secrets » et « mensonges » semblent être les mots d’ordre de ce que nous pourrions appeler leur « gestion » du club. Deux escrocs en col blanc bientôt en détresse par la prise de conscience de l’importance du soulèvement à venir du peuple Jaune & Bleu. Car, en effet, trois questions centrales nous apparaissent dès lors comme légitimes : Monsieur Kaenzig, – dont nous espérons que le départ inspirera les deux autres énergumènes – (notre info du 12/12/2017), de quel droit avez-vous pillé le club – d’ailleurs déjà dans le rouge financièrement – avant de filer à l’anglaise ? Monsieur Lichtenauer, qui êtes-vous hormis un businessman raté qui va subir un énième échec dans ses projets ? Monsieur Li, honneur et loyauté sont les plus grandes valeurs chinoises, aussi admirables et respectables soient-elles. Mais que faites-vous au FCSM ? Vous mentez, vous fabulez, vous déshonorez, vous détruisez, vous anéantissez un pilier du football français. Ces deux têtes doivent et vont tomber.

Depuis le début de la saison, la lutte contre Ledus et Messieurs Li, Lichtenauer et plus récemment Kaenzig s’articule, s’accroît et persévère sans jamais faiblir : création d’un collectif pour mener les assauts, confection de banderoles, rédaction de communiqués, parution d’articles et autres révélations. Aux supporters Sochaliens, voici les conclusions provisoires : cette entreprise et ces deux poisons souillent notre club et le mènent tout droit dans le mur. La date du 11 décembre 2017 est donc aussi et surtout un point de non-retour : nous allons clairement intensifier nos actions sans la moindre hésitation, en passant des simples messages par tribunes interposées à de véritables actions coups-de-poing. Nous encourageons tous les supporters se sentant concernés par tout cela, ultras comme lambdas, jeunes comme vieux, à en faire de même et à se joindre aux actions qui vont être menées.

Si le club manque cruellement de transparence – quelle honte et quel non-respect pour ses salariés et envers ses fans ! –, si l’ignorance demeure et persiste, alors il est grand temps de prendre les devants et de faire en sorte d’arriver à nos fins – à savoir un départ imminent de Ledus et de Messieurs Li et Lichtenauer en vue d’une reprise par des personnes honnêtes et amoureuses de nos couleurs, quitte à moisir quelque temps dans les basses divisions du football français. Le FCSM est et doit rester un club fidèle aux valeurs du football populaire !

Le 11 décembre 2017 est synonyme d’une montée crescendo de notre contestation. Toutes nos pensées vont aux salariés du club, aux sportifs professionnels et aux amoureux des Jaune & Bleu. Restons présents jusqu’au bout, restons unis, poursuivons nos efforts sur et en dehors du terrain dans un seul et unique but commun : sauver notre Football Club Sochaux-Montbéliard ! Tout cela n’est autre qu’un appel à tous les supporters Sochaliens afin de s’unir dans des actions plus intenses et plus prononcées : ils sont deux, nous sommes des milliers…“.