2 609 élèves ont fait leur rentrée scolaire 2016 à Montbéliard

(photo d'illustration)

Ce jeudi 1er septembre 2016 à Montbéliard, ce sont 2 609 élèves qui ont fait leur rentrée dans les 23 établissements d’enseignement public que compte la ville. Un chiffre auquel il convient d’ajouter les enfants scolarisés en Unité Locale d’Inclusion Scolaire (ULIS, 5 classes, 12 élèves par classe maximum). La fréquentation est globalement stable. L’effectif se répartit comme suit : 960 élèves dans les classes maternelles (sans les toute petites sections) et 1 649 élèves dans les classes élémentaires. Au total, on compte 116 classes ordinaires dans les écoles publiques montbéliardaises, auxquelles il faut additionner les 5 ULIS citées précédemment (plus une classe externalisée de l’IMP l’Espérel, implantée à l’élémentaire Victor Hugo).

Les services périscolaires, qui désignent à la fois la restauration scolaire et l’accueil périscolaire avant la classe du matin, après la classe de l’après-midi ou le mercredi en fin de matinée, en maternelle comme en élémentaire, concernent toutes les écoles maternelles et élémentaires, mais de façon plus ou moins étendue selon les besoins. Dans quelques établissements, la ville assure simplement un accueil le mercredi, de 11h30 à 12h30, dans d’autres, les enfants sont également pris en charge le matin avant la classe, durant la pause méridienne et après la classe de l’après-midi.
A noter que la ville a réorganisé certains services pour pouvoir étendre la restauration scolaire et l’accueil périscolaire du soir aux écoles maternelles Maurice Ravel et Jean Moulin. Ceci afin de répondre à un maximum de demandes, y compris lorsque le nombre de familles intéressées était très limité. Dans les écoles maternelles, les services périscolaires sont assurés exclusivement par le personnel municipal. En élémentaire, cette mission est répartie entre la Ville et l’Association Léo Lagrange qui assure l’accueil du soir dans les écoles élémentaires de la Citadelle, de la Prairie, de Sous-la-Chaux et Victor Hugo. Au 26 août 2016, 130 enfants étaient inscrits à l’accueil du matin, 206 à celui du mercredi en fin de matinée et 223 pour le soir. Cela mobilisera 13 agents le matin et 25 le soir. Les horaires sont le matin de 7h30 à 8h30 (et de 11h30 à 12h30 le mercredi) et l’après-midi de 16h à 18h.

Avec le restaurant “les Fossés” ouvert au printemps 2015, la Ville de Montbéliard dispose de six équipements de restauration scolaire, ce qui représente une capacité totale de 664 couverts. La prise en charge des enfants le midi mobilise 58 animateurs (chiffre susceptible d’augmenter au cours de l’année scolaire si les besoins le nécessitent) et 13 agents de restauration. Annuellement, environ 76 000 repas sont servis dans les restaurants scolaires montbéliardais. Ils seront désormais préparés par le Château d’Uzel (ADAPEI), avec lequel la Ville de Montbéliard vient de conclure un marché (notre info du 02/09/2016). En termes de coût, l’accueil d’un enfant de 11h30 à 13h45, repas inclus, revient en moyenne à 14,23 € TTC par jour, quand la participation moyenne des familles est de 4,07 € (chiffres année scolaire 2014/2015). Le budget annuel consacré à la restauration scolaire est de 1 079 493,20 € TTC. Au 26 août 2016, 561 enfants étaient inscrits à la restauration scolaire.

Considérant les difficultés sociales, économiques du quartier de la Petite-Hollande et leurs conséquences sur le climat scolaire et les résultats des élèves, l’Education Nationale a classé le Collège Lou Blazer et les neuf écoles que compte le quartier en REP+, le plus haut degré du Réseau d’Education Prioritaire). Pour permettre à tous les élèves d’évoluer et de réussir, l’Education Nationale accorde à ce secteur des moyens supplémentaires importants : actions spécifiques pour les élèves, les familles et les enseignants, du temps pour travailler en équipe, des postes d’enseignants supplémentaires, avec le dispositif ″plus de maîtres que de classes″. Deux postes sont créés cette année dans le cadre de ce dernier dispositif, l’un à l’élémentaire Petit-Chênois, l’autre à l’élémentaire Victor-Hugo.