Bar des sciences : “Goût, luxe, savoir-faire : moteurs pour l’économie ?”

Le Bar des Sciences est une initiative qui permet de parler de sciences en favorisant la rencontre entre le chercheur, le citoyen, l’industriel, le militant. Un bar des sciences n’est pas une conférence mais un dialogue décomplexé, un débat libre et respectueux, un temps durant lequel chacun peut exprimer ses certitudes, ses interrogations, ses craintes, ses espoirs, ses colères… Toute pensée est légitime, tout point de vue est intéressant dans le respect mutuel.

Le prochain Bar des sciences aura lieu le mardi 12 avril 2016 à 20h à l’Hôtel Bristol, 2 rue Velotte à Montbéliard, avec pour thème “Goût, luxe, savoir-faire : moteurs pour l’économie ?”.

Qu’est-ce que le luxe ? Certains le décrivent comme un mode de vie consistant à pratiquer des dépenses somptuaires et superflues, dans le but de s’entourer d’un raffinement fastueux et « m’as-tu vu ? » avec pour synonyme « bling-bling ». Pour Franck Tioni, Ange Alez-Martin et Jérôme Sirandré, le luxe est tout autre chose. C’est le goût de la matière, la passion du geste, le plaisir du beau, la sensualité des émotions. Le luxe, leur force, c’est leur savoir-faire. Ils sont uniques et leurs créations sont singulières. Ces deux regards posent la question de la moralité du Luxe. C’est dommage que beaucoup confondent le luxe qui est le produit d’un vrai savoir-faire et « les marques » ! Notre territoire de par son histoire économique est imprégné par « l’économie du Goût » : horlogerie, bijouterie, lunetterie, microtechniques, arts de la table… Le Pays de Montbéliard s’affirme depuis quelques temps comme un pôle d’excellence de la maroquinerie d’art avec sa filière cuir. Création-Perrin, Hermès diversifient l’offre d’emploi et permettent peut-être « d’échapper » à la mono-industrie historique.  Le « Luxe » sera-t-il un atout de croissance, un moteur économique pour sauver ou en tout cas aider l’emploi de nos régions ? Aujourd’hui 100 000 personnes travaillent en France à ce que ce mot « luxe » fasse toujours rêver.

Entrée libre et gratuite.