Décès de Roland Peugeot, fils du fondateur du FC Sochaux

(photo fcsochaux.fr)

Le FC Sochaux-Montbéliard a communiqué sur la disparition de Roland Peugeot à l’âge de 89 ans. Il était le fils de Jean-Pierre Peugeot, fondateur du FC Sochaux qui allait devenir le FC Sochaux-Montbéliard. À la disparition de son père Jean-Pierre Peugeot en octobre 1966, Roland Peugeot était devenu le président d’honneur du FCSM et avait été le garant de la poursuite de l’œuvre familiale en matière sportive tout en intervenant dans des choix forts comme le recrutement de René Hauss et la décision de faire confiance à la formation des jeunes joueurs. Ce qui avait permis au club de briller, notamment sur la scène européenne, moins de dix ans plus tard.

Roland Peugeot s’était vu par ailleurs vu remettre en janvier 1976, comme son père quelques années plus tôt, la “grande plaquette d’or du Groupement du football professionnel” français. En inaugurant en juin 2000 le “Centre de formation aux métiers du football” qui porte son nom et a été installé au château de Seloncourt, ancienne demeure de la famille, Roland Peugeot estimait le “centre de formation indispensable […]. Je me battrai pour que nous fabriquions nous-mêmes nos footballeurs”.

Son fils Éric Peugeot lui avait succédé à la fin des années 1990 comme président d’honneur du FCSM. C’est en sa compagnie et celle de son petit-fils Romain qu’il avait donné le coup d’envoi fictif du match face au Havre AC en octobre 2008 à l’occasion des commémorations des 80 ans d’existence du club sochalien.

Une minute de silence sera respectée en sa mémoire avant le coup d’envoi de la rencontre face au Chamois Niortais FC le vendredi 15 janvier au Stade Bonal de Montbéliard.