Le CC Etupes en deuil : Robert Orioli est décédé

Robert Orioli (photo Facebook Robert Orioli)

Créateur du Club Cycliste d’Etupes en 1974, Président-Fondateur jusqu’en 2016, Robert Orioli est décédé a annoncé le CC Etupes ce samedi 7 décembre 2019 : “il aura tellement apporté au cyclisme et aux personnes, à tout jamais dans nos cœurs“.

Philippe Claudel, Maire d’Etupes : “ La ville d’Etupes se réveille empreinte d’une grande tristesse en apprenant le décès du Docteur Robert Orioli. Une personnalité marquante vient de nous quitter. Médecin apprécié, président fondateur du Club Cycliste, il a conduit la ville d’Etupes sur les chemins de la renommée et de nombreux coureurs au sommets du cyclisme. Personnalité très attachante, il a marqué pour toujours celles et ceux qui ont eu la chance de croiser sa vie. Salut Robert et merci ! “.

Christophe Froppier, Vice-Président de Pays de Montbéliard Agglomération en charge des Sports : “Une fin d’année noire pour le CC Étupes, et plus largement pour le sport sur le Pays de Montbéliard avec le décès de Robert Orioli, Président fondateur du CC Etupes, club pour lequel il a tout donné. Pendant plus de 40 ans avec ses deux compères, il a amené notre club phare sur les sommets, il a su créer un bel esprit de famille perpétué aujourd’hui par le nouveau Président Sylvain Chalot et son comité et également faire éclore de nombreux talents, plus de 60 coureurs devenus professionnels dont Thibaut Pinot. J’adresse à sa famille, à Sylvain Chalot, au club, aux nombreux coureurs cyclistes qui un jour ou l’autre ont été licenciés au CC Etupes, mes sincères condoléances. Au revoir Robert !“.

Alexandre Gauthier, Adjoint au Maire de Montbéliard en charge des Sports et des Affaires scolaires : “Robert, te voilà donc dans la grande échappée après ton sprint final. Tu as ainsi rejoint ton ami Poupou avec qui tu parcourras les cieux à vélo. Merci pour tout ce que tu as apporté, que ce soit au cyclisme, au sport et au territoire en général. Ton humanisme, ta générosité et ton sens de la persévérance vont nous manquer. Adieu l’ami !“.