Bar des sciences Montbéliard : Que mangerons nous demain ? Comment mangerons nous ?

Le Bar des sciences de Montbéliard est une initiative qui permet de parler de sciences en favorisant la rencontre entre le chercheur, le citoyen, l’industriel, le militant. Un bar des sciences n’est pas une conférence mais un dialogue décomplexé, un débat libre et respectueux, un temps durant lequel chacun peut exprimer ses certitudes, ses interrogations, ses craintes, ses espoirs, ses colères… Toute pensée est légitime, tout point de vue est intéressant dans le respect mutuel.

Le prochain Bar des sciences aura lieu le mardi 4 juin 2019 à 20h00 à l’Hôtel Bristol de Montbéliard, avec pour thème “Que mangerons nous demain ? Comment mangerons nous ? Pourra-t-on encore consommer des produits issus des animaux ?”, avec Paul Ariès, politologue français, Rédacteur en chef de plusieurs journaux et revues, essayiste.

Paul Ariès, auteur de la “Lettre ouverte aux mangeurs de viandes qui souhaitent le rester sans culpabiliser” (Larousse) et animateur de l’appel pour la défense de l’élevage paysan et des animaux de ferme sera l’invité du Bar des Sciences. La viande est-elle responsable de tous les maux dont on l’accuse : est-elle la cause ni de la faim dans le monde, la cause du réchauffement climatique, ou la cause de la crise de l’eau ? La vraie opposition n’est pas entre les protéines animales et végétales mais entre d’un côté la production industrielle de protéines animales et végétales et d’un autre côté l’agriculture/élevage paysan. Cette production industrielle de notre alimentation a trouvé ses alliés, son cheval de Troie. Depuis peu, certains courants de pensée affirment que les «méchants » ce ne sont pas les biotechnologies alimentaires mais seraient les éleveurs et les omnivores. Que les “méchants” sont ceux qui osent encore porter des pulls en laine, des chemises en soie, et des chaussures en cuir et même oser manger du miel car c’est soutenir l’esclavage des abeilles… Tant pis, si on programme la mort de millions de paysans, tant pis si on se dirige vers une alimentation purement artificielle. Quels sont les lobbies qui veulent aujourd’hui sacrifier 1,2 milliards de petits paysans ? En quoi les végans abolitionnistes sont-ils les agents utiles d’un système qu’ils croient combattre ? Que sont ces fausses viandes, ces faux fromages, ce faux lait … issus des biotechnologies alimentaires ? Quel en est leur bilan écologique et social ? Paul Ariès montre qu’il y a un chemin qui ne conduit pas à la sale viande industrielle, ni à la fausse viande, au faux fromage, au faux lait… issus des biotechnologies alimentaires. Celui qui dominera la production de nourriture dominera le monde ! Paul Ariès est l’un de ces penseurs qui dérange. Il analyse notre société, la décrypte et donne son avis.

infos > www.pavillon-sciences.com