F. Barbier et D. Sommer : “Nous voterons pour la déclaration du Gouvernement sur la fiscalité écologique”

Frédéric Barbier, Député de la 4ème Circonscription du Doubs, et Denis Sommer, Député de la 3ème Circonscription du Doubs, s’expriment sur la déclaration du Gouvernement sur la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d’achat :

Depuis le samedi 17 novembre 2018, les “gilets jaunes” se mobilisent sur l’ensemble du territoire national. Nous entendons leurs interrogations, leurs frustrations, leur colère. Nous avons d’ailleurs rencontré des “gilets jaunes” vendredi et samedi dernier à nos permanences. Nous avons échangé. Nous comprenons cette colère. Elle est le résultat de plus de 30 ans de politiques conduites par tous les gouvernements. Si l’ensemble des opinions doit être écouté, nous ne pouvons pas nous satisfaire d’une situation de blocage du pays et encore moins des récupérations du mouvement, qui débouchent sur des violences intolérables.

Nous le savons, les extrémistes s’organisent pour samedi, particulièrement à Paris. Ils se fondront parmi les “gilets jaunes”. Ils casseront et casseront encore. La colère doit faire place au dialogue et à la co-production de solutions. C’est là la responsabilité de toutes et tous. Ce mercredi 5 décembre 2018, le Premier Ministre a fait une déclaration devant la représentation nationale. Édouard Philippe a ainsi appelé à l’apaisement, proposé des mesures concrètes permettant l’ouverture du dialogue. Ainsi, il a lancé un appel au calme, à la responsabilité de chacun et condamné les manifestations violentes “dont le but était bien souvent de blesser voire de tuer”. Il lancera, dès le 15 décembre 2018, un débat sur tous les territoires, avec des États généraux pour qu’au 1er mars 2019 de nouvelles mesures améliorent le quotidien des Français. D’ores et déjà, pour leur redonner du pouvoir d’achat, la taxe sur les carburants, ainsi que les tarifs sur l’électricité et le gaz n’augmenteront pas cet hiver, la mesure sur le contrôle technique est reportée. Les citoyens vivant loin de leur lieu de travail pourront bénéficier d’une prime à la mobilité.

Ces propositions vont dans le bon sens. Nous voulons aller plus loin. Ainsi, suite à nos réunions avec les “gilets jaunes”, nous avons porté certaines revendications auprès des ministres concernés (tranches supplémentaires de l’impôt pour les hauts revenus supérieurs à 150 000 €, meilleure indemnité kilométrique, amélioration de la prise en compte des frais réels …). Aussi, nous pensons aux retraités. Nous souhaitons le relèvement des seuils à partir desquels s’applique la hausse de la CSG, pour que celle-ci soit plus progressive. Nous pensons également qu’il convient de relever les plafonds de la prime d’activité et de l’APL.

Dès demain, Denis Sommer sera en commission des Affaires économiques pour l’audition de François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire, sur la programmation pluriannuelle de l’énergie qui aspire à réduire notre consommation d’énergies fossiles et à maîtriser les impacts de la transition sur la facture d’énergie des Français. Il rencontrera également Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances pour échanger sur les mesures en faveur de l’emploi durable, notamment en réfléchissant à un dispositif plus contraignant du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), ainsi que sur les mesures en faveur de l’intéressement des salariés dans le projet de loi pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE) dont il est rapporteur et qui reviendra en deuxième lecture à l’Assemblée nationale en début d’année et nous poursuivrons les échanges avec les “gilets jaunes” d’ici la fin de la semaine, dans les secteurs de Pont-de-Roide, Voujeaucourt et Montbéliard. Nous devons être à l’écoute du mouvement qui bouscule notre pays, entendre les revendications et collectivement trouver des solutions en faveur du pouvoir d’achat et de la transition écologique“.