Sécheresse : levée des restrictions d’eau dans la quasi-totalité du Doubs novembre 2018

(photo d'illustration)

Ce mercredi 28 novembre 2018, le Préfet du Doubs a de nouveau réuni les principales collectivités gestionnaires de réseaux d’eau du Doubs qui sont touchées par une pénurie ou un risque de pénurie d’eau potable. Les précipitations du mois de novembre 2018 et notamment celles de ce dernier week-end ont conduit à ce que 3 des 4 des bassins hydrographiques du département sortent du niveau “crise” sauf le bassin de la haute chaîne du Doubs qui connaît encore de graves pénuries en eau. Bien qu’elles soient encore trop peu abondantes pour combler le déficit hydrique important et permettre de retrouver des débits plus habituels dans nos rivières à cette période de l’année, les pluies contribuent plus efficacement à la recharge des ressources du fait de l’absence d’évapotranspiration. Pour autant, les niveaux des nappes et des rivières restent exceptionnellement bas pour cette période pré-hivernale et l’évolution de la situation hydrologique est encore surveillée de près par les services de l’État. Profitant de l’abaissement des vannes, le niveau du lac de Saint-Point a ainsi progressé de 30 cm au mois de novembre ce qui représente une augmentation d’environ 1 500 000 m3 d’eau stockés. Par ailleurs, la situation en matière d’eau potable s’est légèrement améliorée avec un nombre de communes ravitaillées par camions citerne en baisse.

Dans ces conditions, les arrêtés de restriction des usages de l’eau (notre info du 13/07/2018) sont abrogés pour le département sauf pour le bassin de la haute chaîne du Doubs.

A compter du jeudi 29 novembre 2018, les stations de lavage automobile, par exemple, peuvent reprendre une activité normale dans le Pays de Montbéliard. L’eau est une ressource naturelle et par conséquent rare, cet épisode de sécheresse doit permettre à chacun d’en prendre la mesure.