Bonne rentrée scolaire 2018 !

(photo babette-fleurs.fr)

ToutMontbeliard.com souhaite une bonne rentrée aux 215 592 écoliers, collégiens et lycéens de l’Académie de Besançon qui font leur rentrée scolaire ce lundi 3 septembre 2018 !

Jean-François Chanet, Recteur de l’Académie présente les grands orientations de la rentrée 2018 : “Le Président de la République et le Ministre de l’Éducation nationale ont souhaité que l’école maternelle et l’école primaire continuent à faire l’objet des plus grandes attentions car c’est dès le plus jeune âge qu’il faut agir afin de créer pour tous les enfants les conditions de la réussite. C’est pourquoi le premier objectif assigné à notre École est d’obtenir que tous les élèves en fin de cours préparatoire sachent lire, écrire, compter et respecter autrui. Cette année encore, la rentrée se fera en musique. Que ce soit par le chant choral ou l’expression instrumentale des élèves, des professeurs ou de tous les autres membres de la communauté éducative, et quel que soit l’effectif mobilisé, ce temps ménagera une transition apaisante vers la reprise du travail scolaire et marquera l’importance des pratiques artistiques dans la formation et l’émancipation assurées par notre École. La rentrée 2018 reste placée sous le signe de la confiance, et d’abord de la confiance faite aux enseignants. La politique éducative engagée l’an dernier est poursuivie et amplifiée : dédoublement des classes de CP en REP et CE1 en REP+, adaptation des rythmes scolaires complétée par la mise en place du “Plan mercredi”, au collège renforcement du dispositif “Devoirs faits”. Dans nos lycées, premières évolutions préparatoires à la réforme du baccalauréat et premières transformations de la voie professionnelle. Celle-ci représente dans notre académie un enjeu d’une importance particulière, compte tenu de la place que continuent d’y occuper l’artisanat et l’industrie. C’est pourquoi, en partenariat confiant avec les collectivités et d’abord, bien sûr, avec le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, comme avec les branches professionnelles, je veillerai à ce que, conformément au vœu du ministre de l’Éducation nationale, la voie professionnelle soit, plus encore demain qu’aujourd’hui, une voie d’excellence, de réussite et d’émancipation. Une autre frontière à détruire est celle qui sépare et isole une partie de notre jeunesse. Notre École se doit d’être plus inclusive, que ce soit pour les enfants et adolescents porteurs de handicap ou pour ceux que l’adversité a conduit sur notre territoire et à qui nous devons rendre, accessible le plus vite possible la clé de liberté et de réussite qu’est la langue française. L’accent continuera d’être mis sur les élèves, les plus fragiles, qui doivent faire l’objet d’une attention constante et ont besoin d’être valorisés. L’ensemble de la communauté éducative restera, je le sais, mobilisée à mes côtés, autour de ces objectifs fondamentaux pour mieux faire réussir chacune et chacun de nos élèves“.