Les projets de 2016 de Marie-Noëlle Biguinet pour Montbéliard

A l’occasion des traditionnels vœux, Marie-Noëlle Biguinet, Maire de Montbéliard, a fait le point sur les projets 2016 et plus à Montbéliard.

“Nous avons de grands projets comme la reconstruction du centre des Hexagones à la Petite-Hollande et la construction d’une école dans le secteur des Batteries-du-Parc – Sous-la-Chaux. Un projet qui a évolué avec le temps, en tenant compte des attentes des parents et du contexte financier. Le regroupement, sur un terrain situé à l’arrière de la nouvelle Sous-préfecture, des écoles actuelles de la Prairie, des Poilus, de la Combe-aux-Biches et de Sous-la-Chaux est abandonné. L’idée étant, aujourd’hui, de construire sur des terrains appartenant à la Ville situés dans le secteur Grange-la-Dame/Batteries-du-Parc, une école réunissant les établissements de la Combe-aux-Biches, du Parc, et Sous-la-Chaux, à laquelle viendrait s’adosser un restaurant scolaire. Les études opérationnelles seront réalisées cette année. Les montants très conséquents de ces deux projets vont absorber en très grande partie la capacité d’investissement de la collectivité pour les quatre ou cinq années à venir, quand bien même nous obtiendrions le maximum de financements de la part de nos partenaires.

Nous poursuivrons également les travaux d’entretien du patrimoine, des espaces verts et réaliserons quelques opérations importantes. Ainsi, nous lancerons cette année le chantier de la restructuration du coeur de quartier de la Petite-Hollande, une fois les dernières démolitions réalisées.

A cela s’ajoutent bien sûr les investissements programmés par nos partenaires institutionnels, l’Etat avec notamment les travaux du pôle santé au Mittan, accompagné de la Région pour le futur Institut de formation aux métiers de la santé, un projet important pour Montbéliard et son pôle Universitaire puisqu’une fois le futur bâtiment achevé (4000 m² pour 17 millions d’euros), ce sont 800 étudiants supplémentaires, élèves kinésithérapeutes compris, qui fréquenteront le campus montbéliardais. La présence de cette jeunesse viendra renforcer l’attractivité de la Ville, c’est certain.

Je pense également au Département avec le collège de Bethoncourt qui sera construit sur le secteur Pajol, à l’Agglomération avec le réseau de bus à haut niveau de service, Evolity, avec la rue de la Schliffe et une partie de l’Acropole qui seront réaménagées et refaites à neuf, avec, aussi, la construction du nouveau Conservatoire aux Blancheries, sans omettre les nombreux projets menés par les bailleurs sociaux et les acteurs privés tous secteurs confondus : industrie, artisanat, commerce, services, logement… Comme vous pouvez le constater, Montbéliard ne manque pas de projets.

Ensemble, plaçons 2016 sous le signe de l’espoir. Rendons Montbéliard encore plus sûre, plus agréable, plus belle, plus vivante, plus solidaire et fraternelle”.